Éclater les records se conjugue plus que jamais au Future

Publier deux albums en deux semaines et les hisser successivement à la première place des charts américains, c’est l’exploit réalisé par Future avec « Future » et « HNDRXX ». Forcément, c’est un record et, forcément, Jack en connaît les raisons.

On peut bien sûr trouver que les disques de Future sont immoraux et détester tout ce qu’ils proposent : des histoires d’adultères, des références à Donald Trump, de l’egotrip mal dégrossi ou encore un featuring avec Maroon 5. Quoi qu’il en soit, celui qui publie des projets presque tous les trois mois depuis 2014 s’est imposé comme l’un des poids lourds du rap US grâce à un style singulier, sorte de mélange autotuné entre un rap lunaire et de la trap, et des collaborations prestigieuses (Kanye West, Rihanna, The Weeknd, Diplo, etc.)

Premier artiste de l’histoire à classer deux albums n°1 en seulement deux semaines

En haut de son CV, le rappeur d’Atlanta serait désormais bien avisé de préciser à quel point il éclate tous les records ces dernières années, hissant presque tous ses albums au sommet du Billboard. En 2015, déjà, Future plaçait en effet deux disques (« DS2 » et « What a Time To Be Alive », en collaboration avec Drake) tout en haut des charts américains, exploit qu’aucun artiste n’avait réussi à réaliser depuis Jay-Z en 2004. Il y a un an, il maintenait le rythme et devenait avec « EVOL » le premier artiste à placer aussi rapidement trois albums à la première place du Billboard 200.

Cette année, c’est pareil : sept jours après avoir sorti « Future », vendu à plus de 140 000 exemplaires en seulement une semaine, Future a balancé « HNDRXX » le 24 février, en a écoulé 121 000 copies et est ainsi devenu le premier artiste de l’histoire à classer deux albums n°1 en seulement deux semaines. Traduction : Future n’est plus seulement ce type qui pond des hits fait pour daber, il n’est plus uniquement ce rappeur qui surnage de manière durable la fourmillante scène hip-hop d’Atlanta, il est devenu une rock star, détestable et fascinante et mal aimée. Et pourtant plus que jamais influente. 

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS