Analyse du nouveau Seth Gueko en 5 punchlines

Le Professeur Punchline revient avec l’album "Barlou". Nous sommes prêts pour l'explication de texte en 5 figures de style afin de décortiquer la prose printanière et toute en légèreté de Maître Gueko.

« Elle est pas poissonnière mais sa chatte pue le poisson / Si t’es au pied du mur, relève la tête et suce le maçon. » (Barlou)

L’explication : Seth Gueko, auteur et rappeur du XXIème siècle né en 1980 dans le Val d’Oise, est célèbre pour avoir mis à l’honneur les métiers du secteur secondaire (industrie, métallurgie) et du banditisme. L’introduction de Barlou, l’un des premiers morceaux de l’album du même nom, réussit en ce sens à joindre les deux corps de métier dans une rime riche en protéines.

« Elles préfèrent que tu leur masses la muqueuse de l’anus plutôt que le muscle de la nuque / Balance l’instru, approche le micro que je la bute / J’ai tout le temps envie de baiser, faut que j’aille voir un psychothérapute » (C’est pas pareil)

L’explication : Cet exergue nous permet d’observer l’utilisation des licences poétiques, c’est-à-dire les libertés de forme prises sur la langue, chez le rappeur du 95. Modifier ainsi « psychothérapeute » en « psychothérapute », c’est retirer une lettre tout en fabriquant un gros mot. Là est la magie du rap et des licences poétiques.

« Mon rap c’est de la drogue dure, il suffit d’une ligne / Je ridiculise les MCs, je fais des Laurent Baffituring. » (Maître de cérémonie)

L’explication : Citer ses sources, ses inspirations : la base de toute copie rendue en bonne et due forme par un styliste – tout Professeur qu’il soit. Évidemment, la filiation Baffie-Bigard est un trait fort du rap Guekien. En rappologie, on parle de l’école du gros paquet.

« Je rappe mieux qu’eux / Mais ils veulent pas se l’admettre / Je vais me tatouer « élève » sur la queue / Car l’élève dépasse le maître. » (C’est pas pareil)

L’explication : L’amour des vieux proverbes, leur modification, ainsi que la gouaille, l’argot, le franc-parler des marlous, brigands, aiglefins, truands, maraudeurs, criminels de confession et autres carambouilleurs vicelards est, depuis toujours, une caractéristique notable du style Seth Gueko.

« Se prendre un coup de feu c’est un accident de braquage / Je me vais vider les couilles avant de prendre l’avion / Pourquoi ? Pour éviter l’excédent de bagage. » (Rubrique Nécro, feat. Lino)

L’explication : En conclusion, nous dirons que la différence entre un bon maître et un enseignant théorique se résume en la mise en pratique, via des astuces sensées, d’une prose qui aide à comprendre le monde dans son ensemble. Dénoncer l’ineptie d’un système – ici, celui du transport aérien – tout en proposant des solutions économiques : voilà la patte d’un rappeur humaniste.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS