« A mon sujet », le nouveau titre composé par Lescop et… une intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle sera-t-elle la meilleure amie du musicien de demain ? Réponse aujourd’hui avec « A mon sujet », un titre composé par Lescop et un programme développé par Sony CSL Paris.

On vous parlait déjà, voilà quelques semaines, de Daisy, le moteur de synthèse vocale qui a permis au musicien ALB de faire chanter un robot. Il faut croire que la célèbre loi de Moore, qui veut que les progrès informatiques soient exponentiels, s’applique également à la pop, puisque même pas deux mois plus tard c’est au tour de Lescop d’aller plus loin (plus haut ?).

Cette fois, le principe est de passer les morceaux de son choix dans le robot-mixeur développé par Sony CSL Paris afin d’obtenir une base musicale analysant les titres originaux pré-sélectionnés pour en faire une synthèse inédite, et dans la même veine. Le programme, nommé Flow Machines, a récemment été testé par de « vrais » musiciens, dont Lescop qui vient de dévoiler le résultat, nommé A mon sujet et joué live pour plus d’humanité.

Composé à quatre mains (enfin, façon de parler) entre l’homme et la machine, A mon sujet prouve une nouvelle fois que Lescop a bon goût. Ont été utilisés les titres Yatton de Beak, Vitamin C de Can, Trésor de Flavien Berger, Supernature de Cerrone et Rain de Tim Paris. Le résultat final, s’il n’a plus grand chose à voir avec les titres susnommés, est, dixit Lescop, « à considérer comme une base de travail et non comme une finalité ». Dit autrement : les ordinateurs n’ont pas encore pris le pouvoir dans le music business et il est encore nécessaire de rajouter une touche humaine pour obtenir ce petit supplément d’âme qui fait les tubes. Il suffit d’écouter Daddy’s Car, le premier morceau composé par Flow Machines à la manière des Beatles, pour s’en convaincre. Okay, mais demain ? Pourrons-nous réécouter à l’infini tous nos chanteurs morts favoris en leur faisant composer de nouveaux morceaux grâce à un ordinateur ? Vous avez cinq minutes pour répondre. L’intelligence artificielle a déjà la réponse.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS