The Roots de retour à l'école primaire avec Jimmy Fallon

Bientôt trente ans de carrière pour le collectif hip-hop de Questlove mais les Roots explosent aujourd’hui sur la toile grâce aux irrésistibles sketches musico-régressifs du "Tonight Show" de Jimmy Fallon. Un exercice ludique qui sonnerait presque comme un retour aux racines.

En 1987, le batteur Questlove et le rappeur Black Thought récoltaient des quarters dans les rues de Philadelphie en tapant sur des seaux en plastique. Trente ans plus tard, les Roots explosent le web en accompagnant les numéros un du Billboard sur des instruments de cours préparatoires. On en oublierait presque que le collectif hip-hop est titulaire d’une carrière riche d’une douzaine d’albums denses et éclectiques et, surtout, d’un positionnement 100% organique quasi-unique dans la raposphère.

Les auteurs du multi-platiné « Things Fall Apart » (1999) mettent bientôt à profit l’étendue d’une palette musicale allant du deep-funk cuivré au heavy metal barbelé : en 2009, Questlove et sa formation à géométrie variable rejoignent le Late Night with Jimmy Fallon, un talk-show animé par le comédien/animateur multicartes et fan de la première heure du groupe. Tout d’abord chargé d’assurer les interludes, le collectif devient progressivement le backing band des invités de l’émission. Chaque soir, aux alentours de 23 heures, Bruce Springsteen, Kanye West, Elvis Costello, Beyoncé et bien d’autres revisitent leurs classiques à la sauce Roots.

En 2014, Jimmy Fallon remplace Jay Leno aux commandes du Tonight Show et intronise aussitôt the Roots comme groupe maison de l’émission phare de l’entertainment télévisuel US. Malgré le ralentissement forcé de leur production discographique, les Roots décrochent la timbale virale grâce à la séquence culte de la Classroom Instruments, des performances acoustiques exécutées sur des jouets destinés aux enfants de moins de quatre ans (sifflets, tambourins, xylophones…). En avril 2015, Madonna dépoussière Holiday au melodica, puis Adele reprend Hello accompagnée de maracas en forme de banane (21 millions de vues sur la toile). On se bouscule pour participer à un passage désormais obligé pour une séquence qui pulvérise les barrières musicales : il y a quinze jours, c’était au tour de Metallica d’entonner Enter Sandman au kazoo et à la clarinette en plastique. The Roots, de la old-school à Playskool.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS