Naissance d'un prodige : Theo Lawrence & The Hearts

À la première écoute, on croit entendre un soulman américain qui était déjà là avant notre naissance. Bah non. Cette voix qui groove, c’est celle d’un Franco-Canadien from Gentilly ! Présentation d'un jeune talent du 9-4.

Des bases solides. Bercé depuis sa tendre enfance par Otis Redding et Son House, Theo Lawrence n’a pas encore d’album à son actif, mais déjà quelques belles dates : Rock en Seine, le Printemps de Bourges et les Francofolies. Avec son groupe, The Hearts, il se rode doucement, mais sûrement. Le garçon prend son temps et on le ressent très bien dans ses premiers singles, All Along et Heaven to Me, sortis à l’été 2016.

Un EP dans le Top 50 viral US. Deux morceaux pour nous faire découvrir son univers, puis un excellent EP : « Sticky Icky », sorti en novembre dernier et sur lequel on retrouve le morceau Made to Last, 6ème du top 50 viral sur le Spotify US dès sa sortie. Prometteur.

Un album cette année ? Des cheveux plaqués sur la tête, une dégaine à la Alex Turner et un talent qui pue le blues et les 60’s, voilà le cocktail que nous réserve Théo Lawrence pour 2017. Officiellement, le premier album n’a toujours pas été annoncé, mais en ce début d’année, le gamin du 94 et sa bande s’envolent pour les États-Unis. Et ce n’est surement pas pour dépanner Trump pour sa soirée d’investiture…

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS