#MusicToo, le collectif qui veut devenir le #MeToo de la musique

Depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, un collectif anonyme regroupé sous le mot-dièse « #MusicTooFrance » est apparu pour recueillir les témoignages « de violences sexistes et sexuelles dans le monde de la musique ».

Le 5 octobre 2017, l’affaire Weinstein fait la une du New York Times et du New Yorker. Quelques jours plus tard sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, un mot-dièse (ou « hashtag ») va avoir une puissance phénoménale : #MeToo. Même s’il existait déjà depuis 2007, les femmes du monde entier vont se l’approprier pour dénoncer des sujets trop longtemps restés tabous : les violences et agressions sexuelles. 

En France, dans le monde de la musique, et comme dans toutes les strates de la société, ces violences existent, et là aussi elles sont souvent minimisées, passées sous silence, stigmatisées ou pire, ignorées. Dans son manifeste, #MusicToo parle de plusieurs points de départ à la création du collectif : ce manifeste du F.E.M.M signé par 700 femmes, cette étude du collectif CURA (31% des femmes travaillant dans ce secteur ont déjà été victimes de harcèlement sexuel) ou encore ce témoignage d’Emily Gonneau, victime d’une agression. On peut rajouter le compte DIVA qui partage des témoignages anonymes ainsi que des chiffres sur le sujet. Plus que des signes, ce sont des preuves que l’industrie musicale est un milieu où ces violences sont fréquentes. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par #MusicTooFrance (@musictoofrance) le

Le collectif, qui préfère rester anonyme pour le moment, prépare son action depuis plusieurs mois « avec des associations spécialisées et des avocates ». Jusqu’au 30 septembre, il recueillera donc les témoignages à cette adresse. L’objectif n’est pas d’exposer les « survivantes », c’est-à-dire les victimes, mais de les protéger des diffamations et de regrouper les témoignages nominatifs. Certains y verront une "chasse à l’homme" sur les réseaux, d’autres une action nécessaire. Peu importe votre opinion : la musique, comme le cinéma ou le sport ne doivent plus être des « mondes d’hommes ». 

Plus d'infos par ici sur Instagram et Twitter.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS