Lana Del Rey confirme l’arrivée d’un nouvel album en septembre

Via Instagram, l’Américaine a donc annoncé le successeur de « Norman Fucking Rockwell! » dans un règlement de comptes avec ceux qui l’accusent de rendre glamour les maltraitances dans ses chansons.

L’annonce du prochain disque de Lana Del Rey, prévu pour le 5 septembre prochain, ne s’est pas fait dans « le plus grand des calmes ». C’est à la suite d’un long message sur les réseaux sociaux que la petite protégée de l’Amérique a rendu l’information publique. Mais si la chanteuse a pris la parole, ce n’était pas pour parler de son nouvel album, qui pourrait d’ailleurs s’intituler « White Hot Forever ».

Non, elle a posté un petit pavé destiné aux médias, à ses détracteurs mais aussi à plusieurs de ses consœurs comme Beyoncé ou Cardi B, pour leur dire qu’elle avait le droit de chanter ce qu’elle voulait. « Maintenant que Doja Cat, Ariana [Grande], Camila Cabello, Cardi B, Kehlani et Nicky Minaj et Beyoncé ont pris la première place avec des chansons sur le fait d’être sexy, de ne pas porter de vêtements, de baiser, de tromper [...], puis-je me remettre à chanter [...] sans être crucifiée ou accusée de rendre glamour la violence », peut-on lire dans le post. En prenant les exemples d'autres artistes comme Cardi B et Beyoncé pour appuyer son propos, Lana arrive assez maladroitement à ses fins et oublie par la même occasion qu'elle n'est pas la seule artiste féminine à faire face aux critiques ou à se trouver, ou s'être trouvée, dans une relation toxique.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Lana Del Rey (@lanadelrey) le

En cause, des paroles comme « He hit me and it felt like a kiss » (Il m’a frappé et je l’ai senti comme un baiser) ou encore « He hurt me but it felt like true love » (Il m’a fait du mal mais je l’ai pris pour de l’amour), écrite pour le morceau Ultraviolence en 2014. La chanteuse s'était déjà expliquée sur cette chanson en 2017, en disant qu'elle n'était plus à l'aise avec ses paroles et que sa vision de l'amour avait changé. Dans le post, Lana écrit qu’elle a toujours été « honnête et optimiste concernant les relations difficiles qu’elle a pu avoir », avant d'ajouter : « Je ne suis juste qu’une personne glamour qui chante les réalités des relations émotionnellement abusives très répandues dans le monde. » La mise au point est faite. 

Dans les toutes dernières lignes, c’est donc l’arrivée d’un nouvel album qui est annoncé. Ce n’est pas si surprenant : en septembre dernier, elle affirmait dans une interview pour le Times : « Je pense qu'il y aura la sortie surprise d'un nouvel album dans les douze ou treize prochains mois. » Si l’album sort comme prévu le 5 septembre, le timing sera alors parfait. Une chose est sûre : Lana tient ses promesses. Mais avait-elle besoin d'annoncer son album de cette manière, en créant une polémique autour de son propos et en attaquant d'autres chanteuses qui, pour le coup, n'avaient rien demandé ? Quoi qu'il en soit, on ne risque pas de voir Beyoncé ou Cardi B à l’un de ses futurs concrets en train d'applaudir sur Venice Bitch

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS