Tendance de l’été : des festivals où l’on assiste aux concerts… dans sa voiture

Les concerts en drive-in peuvent-ils sauver les festivals d’été tous interdits à cause des distanciations sociales ? Pour quelques réfractaires européens au confinement, un concert de klaxons, oui, c’est possible.

Voilà encore quelques mois, les images qui suivent auraient été impensables ; un peu comme si l’on avait dit à la moitié de la planète qu’elle serait obligée de rester confinée chez elle pendant deux mois. Entre-temps, tout a changé et la musique est devenue l’une des victimes collatérales du COVID-19, ce virus qui a tué tous les festivals de l’été. Tous ? Non. Car une bande d’irréductibles pas Gaulois a lancé une idée de « génie ». En Europe du nord, où la distanciation sociale est aussi de rigueur, il est encore possible de se rendre à des concerts ou des festivals. Comment ? Grâce au principe du drive-in, une mode lancée en 1933 pour le cinéma, et où chaque spectateur reste les fesses au chaud dans sa bagnole en regardant le spectacle garé à côté de ses voisins. Vous n’y croyez pas ? Regardez la vidéo ci-dessous.

 

Dans ce club de Schüttorf, en Allemagne, le concept d’auto-disco semble né avec l’apparition du virus. Les festivaliers se garent pour assister à des sets via une connexion Wi-Fi envoyée dans chaque véhicule. Ils sont 250 au total sur le parking-dancefloor, et nourriture et boisson sont évidemment autorisées. Pas sûr, cela dit, que ce concept de discothèque automobile survive à la pandémie.

Un peu plus haut, au Danemark, un artiste dont vous n’aviez jusque-là jamais entendu le nom (Mads Langer) a quant à lui fait sold out avec concert pour voitures, à Aarhus, une ville qui visiblement ne voulait pas se résoudre au live stream d’artistes sur internet. « Il n'y a eu que des messages positifs après l'événement, ont précisé les policiers locaux. Tout a été contrôlé, les gens se sont comportés comme ils le devaient et les voitures sont toutes parties dans la demi-heure. »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Vi gjorde det ❤️🎶

Une publication partagée par Mads Langer (@madslanger) le

 

Voilà. On attend maintenant avec impatience de savoir si cette mode peut débouler en France avant les premières chaleurs, et si un groupe comme At the Drive-In peut débouler bientôt sur le parking Auchan le plus proche de chez vous. Merci, COVID-19, pour tous ces moments.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS