Lacoste balance ses rappeurs Roméo Elvis et Moha La Squale

La marque au crocodile a officiellement annoncé la fin de sa collaboration avec les deux rappeurs Roméo et Moha La Squale, en plein bad buzz.

Un requin mangé par un crocodile. Cette fois, c'est confirmé : la collaboration entre Lacoste et ses deux poulains rappeurs vire au vinaigre. Dans le cas de  Moha La Squale, elle s’est arrêtée « il y a plusieurs mois ». Mais ce n’est que vendredi 18 septembre, après les témoignages de trois femmes qui l'accusent d’agressions sexuelles, et l’ouverture d’une enquête judiciaire pour « violences », « agression sexuelle » et « séquestration », que le crocodile a réagi publiquement pour annoncer la fin du contrat. L’auteur de « Bendero » avait quant à lui été le premier rappeur à collaborer avec la marque en 2018.

Il a vite été rejoint par Roméo Elvis l’année suivante. Après des débuts houleux (le frère d'Angèle a longtemps reproché à la marque de refuser une collab avec lui car il faisait du rap), le Belge est même devenu l'égérie de la collection « Printemps 2020 ». Mais comme pour Moha, sa relation avec Lacoste ne se prolongera pas. « Nous condamnons totalement toute forme de violence, de harcèlement et d’agression, peut-on lire dans un communiqué. Nous continuerons de nous associer avec des ambassadeurs venus d’horizons différents, mais nous condamnerons toujours toute attitude contraire à nos valeurs de respect et de tolérance. »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nous forçâmes Vous forçâtes

Une publication partagée par Roméo Elvis (@elvis.romeo) le

La rentrée n’est pas un long fleuve tranquille pour certains rappeurs. Attaqué par la LICRA et le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin pour « provocation à la haine raciale », le rappeur Freeze Corleone s’est fait lâcher par Universal qui distribuait son nouvel album "LMF". Pour le label, le disque "a révélé et amplifié des propos racistes inacceptables". Une décision doublement incompréhensible puisque le rappeur a évidemment envoyé ses textes aux responsables avant la signature, et qu'il est depuis ses débuts un artiste complexe qui porte des thèmes houleux (terrorisme, guerre, etc.).

Un featuring avec un autre artiste polémique (pour des propos jugés homophobes), Koba LaD, doit sortir ce mois-ci. Les débats sans fond autour du rap n’ont pas fini d’alimenter les chaînes d’infos en continu. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS