Encore des "inédits" de Bowie réunis sur une nouvelle compilation

En complément du disque « Metrobolist » sorti en 2020, une compilation regroupant des morceaux des années 70, des singles hors-albums, une reprise du Velvet ainsi que quelques inédits est prévue pour le 28 mai.

Comme Prince, il doit rester des tonnes de chansons, d’enregistrements, de sessions, de lives et de bribes de morceaux de David Bowie quelque part dans la nature. La question est de savoir : mais que peut-on en faire ? La réponse des maisons de disque : on sort des nouveaux albums ! Les anniversaires étant la bonne occasion pour renvoyer le disque à l’usine de pressage accompagné de morceaux encore jamais sortis. Pour l’album « The Man Who Sold The World », on a d’abord eu droit à une réédition baptisée « Metrobolist » (le premier titre de l’album avant que son label ne le change à la dernière minute). Aujourd’hui, voici le complément de cet album : « The Width of a Circle », une compilation prévue pour le 28 mai. 

Dans cette compilation, on y trouvera des morceaux « inédits » mais qui ont, pour certains, déjà été réédités (notamment Unwashed And Somewhat Slightly Dazed ou encore God Knows I’m Good sur « David Bowie – Space Oddity » sorti en 2015), une reprise du Velvet Underground (Waiting For The Man), des titres enregistrés pour la BBC et John Peel, des morceaux qu’il a composé pour la pièce de théâtre Pierrot in Turquoise dans laquelle il joue aussi le rôle de Cloud (le Nuage Bleu en VF) ainsi que des nouveaux mixes réalisés en 2020 (pour des titres comme The Prettiest Star, London Bye, Ta-Ta ou encore Holy Holy).

Toutes les infos sont ici pour ceux qui ont envie, comme Thomas Pesquet, d’aller faire un petit tour dans l’espace. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS