Remets ta cagoule : Fatal Bazooka revient avec "Bwerk"

Treize ans après Parle à ma main, dix ans après l'album, le rappeur en plastique incarné par Michaël Youn semble avoir refusé de mourir dans un placard. Moralité, un nouveau single intitulé Bwerk, dans lequel Fatal répond aux twerks de Nicki Minaj par une version masculine, en dansant avec les parties intimes.

"La diversité et l'inclusion ont fait un mort : la musique." Ça pourrait être le mode d'emploi pour écouter Bwerk, nouveau titre de Fatal Bazooka sorti par surprise ce 10 janvier, dans lequel Youn et sa marionnette rempilent pour signifier que l'égalité des sexes, en 2021, passe par une version masculine du twerk, avec les testicules. "Mets tes mains sur les hanches / Fléchis bien sur les jambes / Bien cambré du derrière / Bouge d'avant en arrière / Tu shakes, shakes, shakes, shakes ton paquet / Et tu bwerkes, et tu bwerkes, et tu bwerkes, tu shakes ton paquet." Pour la subtilité, on repassera. 

Depuis le premier carton de Fatal en 2007, il faut dire que beaucoup de monde est passé sur la route. Citons Harvey Weinstein, Rihanna et Drake, Angèle ou encore son frère Roméo. Dépassé par #MeToo, rattrapé par les excès de vrais rappeurs, Bazooka balance donc un titre sensé être inclusif et écrit avec la même équipe (Dominque Gauriaud) que voilà presque 15 ans. Le tout est un préambule à la soirée Morning Night organisée le 19 janvier sur M6 avec Jamel Debbouze, Bigflo & Oli ou encore Jenifer. Pas sûr que les puristes et Booba (sur qui Fatal Bazooka était largement calqué) apprécient. Ils (et elles) pourront toujours parler à leurs mains. Mais on pourra se satisfaire que les femmes n'ont plus le monopole du très controversé twerk. De là à parler d'avancée sociale... On vous laisser juger.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS