Paris 2024 : le breakdance devient une discipline officielle des Jeux olympiques

Breaking news ! Tous les b-boys et b-girls peuvent se chauffer les mains : le Comité international olympique vient d'officialiser l'arrivée de la danse majeure du hip-hop pour les prochains Jeux olympiques. Coup de bol, ça se passera à Paris, fief de NTM.

"1983, il y a plus de 10 ans déjà, le hip-hop en France faisait ses premiers pas / il n'y avait pas de règles, pas de loi / Non, surtout pas de contrat." Les paroles sont extraites du Tout n'est pas si facile de NTM et célèbrent l'arrivée en France d'une nouvelle mode : le breakdance. Plus tard, Kool Shen confiera sa fascination pour ces rassemblements sur la place du Trocadéro, à Paris : "Je n'avais jamais vu ou entendu parler de ça. Je regardais ces mecs qui faisaient plein de trucs incroyables sur la tête, sur le dos. Je me suis dit : je veux faire ça."

Presque 40 ans après, ça n'a certes pas été facile mais le breakdance et la culture hip-hop semblent avoir finalement gagné puisque les prochains Jeux olympiques, à Paris en 2024, introniseront cette danse au programme des épreuves. 

Sous le nom Breaking, la compétition permettra aux meilleurs danseurs et danseuses venus de chaque pays de s'affronter pour la médaille d'or ; un peu comme sur les trottoirs de New York à la fin des années 1970, mais avec une rediffusion mondiale et en direct, preuve que la mode popularisée en France par Sydney dans son émission H.I.P. H.O.P. a fait son chemin. 

Certes, il faudra encore attendre quatre ans pour voir la première compétition de breakers. À voir si cette grande première sera aussi l'occasion pour NTM d'annoncer une énième reformation ?

A lire aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS