On arrête TOUT : Jimmy Page pourrait revenir sur scène en 2021

Le légendaire guitariste de Led Zeppelin pense très fort à revenir sur scène (et pas qu'en se rasant). Une sorte de nouvelle inespérée, d'autant plus quand on connaît la discrétion de l'Anglais depuis la séparation de son groupe voilà pile 40 ans.

Finalement, le coronavirus a des répercussions inattendues. La plus étonnante, ces jours-ci, est la réapparition d'un fantôme qu'on pensait caché dans l'un de ses chateaux anglais : Jimmy Page. La dernière fois qu'on l'avait vu à l'œuvre, c'était en 2016. Posé au milieu d'une grande pièce vide de style victorien, le guitariste prouvait qu'il n'avait rien perdu, ni de sa superbe, ni de son jeu de guitare. Un instant magique qui permettait de se poser la grande question : mais pourquoi Page, contrairement à tant d'autres des rockeurs de son époque, avait-il décidé de disparaitre ? 

Quatre ans plus tard, et alors que pandémie fait rage partout, que la moitié de l'humanité est coincée chez elle et que les confinements empêchent l'organisation du moindre concert, Jimmy décide finalement de redonner des nouvelles au monde, via une interview accordée à GQ (Angleterre). Et qu'y apprend-on ? Que l'homme derrière Stairway to heaven réfléchit très sérieusement à remonter sur scène. Pas tout de suite, mais très bientôt. 

"Avec le premier confinement, explique-t-il, je me suis dit : c'est le moment de penser à revenir sur scène à un moment donné, et d'être capable de jouer. [...] Nous avons besoin de jouer avec les gens, nous avons besoin de concerts et nous avons besoin d'une communauté. Parce que sans cela, la musique ne veut rien dire. Jouer en live est tellement important pour les jeunes musiciens."

Pas de grands espoirs à avoir sur une reformation de Led Zeppelin pour lutter contre le coronavirus, mais une sorte de lumière pour tous les fans desespérés des rares occasions de revoir prochainement le maître derrière une six-cordes, visiblement excédé par le traitement réservé à la culture en cette période complexe. 

Pour rappel, le groupe de Page & Plant s'est sabordé voilà précisément 40 ans, lorsque le 25 septembre 1980, John Bonham décédait après avoir enquillé 40 shots de vodka en 4 heures. Le 4 décembre de la même année, le Zeppelin annonçait son atterrissage quasi définitif, malgré un mauvais dernier album ("Coda") et de larges projets de rééditions et remasterisations. 

En attendant le retour du prodige sur une scène, sans geste barrière, chacun peut d'ores et déjà commander The Anthology, un livre écrit par le guitariste sur ses souvenirs, ses guitares et ses tenues de scène. Une autre façon de ne pas tourner le Page. 

A lire aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS