Marianne Faithfull, victime du coronavirus

La musicienne anglaise, actuellement âgée de 73 ans, a été hospitalisée à Londres le dimanche 5 avril après avoir été déclarée positive au COVID-19. Après Christophe, Pink ou encore Manu Dibango, une nouvelle preuve que le virus n'épargne pas les musiciens cultes.

Depuis le début de la pandémie, causée par la propagation du coronavirus, à chaque jour son lot de mauvaises nouvelles. Certaines sont définitives (comme le décès de Manu Dibango), d'autres en suspens (l'entrée à l'hopital de Christophe en service de réanimation voilà plusieurs jours). Et même lorsque le COVID-19 n'est pas incriminé, les musiciens de renom comme Bill Withers ne semblent pas pouvoir résister à ce mois de mars dévastateur pour le monde de la musique. 

Nouvelle victime : Marianne Faithfull. Révélée au monde dès ses 16 ans grâce au titre écrit par les Stones (As tears go by), l'Anglaise, qui souffrirait également d'une pneumonie, a été admise le 30 mars dans un hôpital londonien après avoir été testée positive au COVID-19. 

Son état serait actuellement stable et Faithfull réagirait bien au traitement, selon une amie de longue date. En réécoutant le plus célèbre de ses disques, "Broken English" (1979), on ne peut qu'être frappé par la résilience de cette femme que beaucoup condamnaient à une mort précoce. Après avoir été victime d'anorexie dans les années 1970, addict à l'héroïne et avoir combattu un cancer du sein et une hépatite C, Faithfull prouvera on l'espère encore une fois qu'elle porte bien son nom. 

A lire aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS