Le plastique c’est fini : 60 festivals français promettent de moins polluer en 2020

Réunis en collectif, 60 festivals, dont We Love Green et les Trans Musicales, vont bannir le plastique à usage unique. Nom de l’opération : « Drastic on Plastic ».

Life in plastic, it's (not) fantastic. La nouvelle « lubie » des festivals en 2020, c’est de concilier musique avec écologie. Une prise de conscience tardive, certes, mais primordiale pour un futur plus vert. Ce sont donc 60 évènements partout en France (mais surtout en Bretagne et dans le sud) qui ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps : le plastique à usage unique, c’est terminé. L’opération, qui porte le nom « Drastic on Plastic », a été lancée le 22 janvier dernier lors des Biennales Internationales du Spectacle dans le but de s’unir pour mieux agir. Les festivals ont tous signé une charte d’engagement, et devront participer à des ateliers collectifs pour mettre en place des outils pour une meilleure transition écologique. Le collectif a même créé une carte interactive des festivals partenaires.

Tous ensemble. Des mesures comme le tri sélectif, des points de déchetterie, des bornes de recyclage de bouteilles plastiques ou encore la revalorisation des huiles usagées sont déjà mises en place dans certains festivals comme We Love Green ou encore Garorock. Le hic ? Chaque événement fait les choses à sa manière et de son côté au lieu de faire partie d’une démarche collective.

Pour l’instant, sur les 60 signataires, on retrouve très peu de « gros » festivals, mis à part We Love Green, les Trans Musicales ou encore Marsatac. D’ailleurs, ce ne sont pas que les événements autour de la musique qui sont concernés, mais tous ceux en lien avec l’art comme la photographie ou le théâtre. Il faudrait, en réalité, que ces mesures soient obligatoires et non sur la base du volontariat. 

Les groupes se mettent au vert. De leurs côtés, les artistes aussi se mobilisent pour la planète. Coldplay espère trouver une solution environnementale pour leur prochaine tournée afin de moins polluer et Massive Attack a commandé à des universitaires un rapport sur l'empreinte carbone des tournées. Quant à Billie Eilish, elle compte interdire lors de ses concerts les pailles en plastique, encourager les fans à prendre des gourdes et installer des poubelles de tri. Elle mettra aussi en place des « Billie Eilish Eco-Village » où l’on pourra en apprendre plus sur comment protéger la planète. Les fans qui respectent l’environnement (et peuvent le prouver) peuvent gagner des places gratuites à ses concerts sold out. Tout un programme.

Plus d’infos sur le site du collectif ici. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS