Experts en confinement : le top 10 des musiciens passés par la case prison

De Phil Spector à James Brown en passant par Barry White ou encore Paul McCartney, voici le top 10 des artistes qui ont connu le confinement avant vous.

Phil Spector

Si certains artistes comme Johnny Cash ont joué en prison (sans avoir été condamné), d’autres sont passés devant un juge et ont dû se retrouver entre quatre murs pour une période définie. Pour Phil Spector, aujourd’hui âgé de 80 ans, ça fait maintenant 11 ans qu’il y est. L’ancien producteur (Beatles, Tina Turner, John Lennon, etc.) purge une peine de 19 ans pour avoir tué en 2003 l’ancienne actrice et hôtesse Lana Clarkson d’une balle dans la tête. 

Arthur Lee (Love)

Le leader de Love, un groupe qui fait partie des pionniers du rock psychédélique (notamment avec l’album culte « Forever Changes »), était connu pour avoir quelques problèmes de santé mentale. En 1996, il est condamné à 12 ans de prison pour utilisation d’une arme à feu. Le fait qu’il soit déjà passé devant les juges pour incendie volontaire ainsi que d’autres accusations en lien avec la drogue et la violence n’a pas joué en sa faveur. Il est sorti en 2001 et s’est remis à jouer sur scène avant de mourir d’une leucémie en 2006. 

Tupac Shakur

L’histoire du légendaire rappeur américain est intimement liée à son séjour en prison. Il a été accusé en 1993 d’avoir agressé sexuellement une jeune femme de 19 ans (il l’aurait forcé à coucher avec d’autres personnes). Il plaide non coupable, mais est condamné à 4 ans et demi de prison en 1995. Incarcéré dans la prison d’État de Clinton en février, il sort « Me Against the World » le 14 mars. En cours d’appel, le rappeur est finalement innocenté mais doit rester en zonzon en raison des frais de justice impayés. Ces derniers seront réglés par Suge Knight (en partie) du label Death Row en échange de trois albums. De son vivant, il en sortira deux autres : « All Eyez on Me » et « The Don Killuminati: The 7 Day Theory ». 

Sid Vicious (Sex Pistols)

En octobre 1978, il plante un couteau dans le ventre de sa compagne Nancy Spungen, qui décédera des suites de cette blessure dans la chambre 100 du célèbre Hôtel Chelsea à New York. Il est finalement relâché puis retourne en prison pour avoir cassé une bouteille sur la tête du frère de Patti Smith. Il y restera 59 jours. Au lendemain de sa sortie, il fait une overdose. Il avait 21 ans. Mais il avait déclaré auparavant : « Je veux être comme Iggy Pop et mourir avant d’atteindre mes 30 ans. » Le second pari est réussi.

Pete Doherty (The Libertines)

Bon, pour Pete, on ne va pas vous mettre toutes les fois où il a fini en zonzon. Mais ses incarcérations sont souvent liées à la drogue (possession, conduite sous emprise, vols, etc.). Le rock dans toute sa splendeur ?

Barry White

Avant de sortir son premier album en 1968, le jeune Barry Eugène White vit à Los Angeles et finit par intégrer un gang. Il est condamné à 4 mois de prison pour… avoir volé 300 pneus de Cadillac. On raconte que durant cette période carcérale, il aurait entendu It’s Now Or Never d’Elvis Presley et aurait pris la décision d’arrêter les conneries et de rentrer dans le droit chemin. 

James Brown

Pour James, tout a commencé à 16 ans, quand il prend trois ans ferme pour attaque à main armée. Mais les vraies accusations débutent à la fin des années 1980, une période où l’Américain est accro à l’Angel Dust, une drogue hallucinogène. En septembre 1988, il débarque dans ses bureaux visiblement énervé car quelqu’un aurait utilisé ses W.C. privés. S’en suit une course-poursuite avec les policiers et un retour à la case prison pour 2 ans et demi avant sa sortie en 1991.

Paul McCartney

Lors d’une tournée au Japon en 1980, le musicien est arrêté à l’aéroport de Narita en possession de marijuana. L’ancien Beatles a sur lui assez d’herbes pour être inculpé de 7 ans de prison (la loi est très stricte au Japon sur les drogues). Finalement, il ne restera que 10 jours dans une prison avant d’être renvoyé en Angleterre. Être célèbre, ça peut (parfois) aider. 

Lauryn Hill

Rien de scandaleux : elle a été condamnée en 2016 à 3 mois de prison pour fraude fiscale. 

Chuck Berry

Pour Chuck, les faits ne sont pas glorieux. Il a été condamné à 5 ans de prison pour avoir fait venir illégalement une jeune fille de 14 ans (Janice Norine Escalanti) du Mexique aux États-Unis pour qu’elle travaille pour lui (dans son club situé dans le Missouri). La jeune fille a accusé le rockeur d'avoir voulu la prostituer, comme le rapporte Le Figaro. En 1979 il est accusé d’avoir caché de l’argent au fisc. En 1990, il a été poursuivi par plusieurs personnes pour avoir installé des caméras dans les toilettes de femmes de son restaurant, le « The Southern Air ». Les charges ont été abandonnées mais il a quand même dû payer 1,2 million de dollars. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS