Entre Angel Olsen et Lilly Allen, il y a Stella Donnelly

Voici une jeune pépite qui va vous faire oublier sa compatriote Courtney Barnett. Stella utilise sa musique pour aborder des thèmes difficiles, comme le harcèlement et les agressions envers les femmes. Portrait.

Décalage. À mi-chemin entre Angel Olsen et Lilly Allen, Stella Donnelly, 25 ans, n’est pas juste là pour être belle. La jeune femme, qui a fait ses classes dans des groupes garage-punk, a dévoilé son premier EP en 2017, « Thrush Metal », très doux et délicat. Mais les thèmes abordés dans ses textes sont à l’opposé des mélodies naïves qui émanent de sa musique.

Agression. La première chanson qu’elle met en ligne, Boys Will Be Boys, s'en prend au harcèlement, au viol et à la culture du victim blaming, c’est-à-dire quand la culpabilisation de la victime. Cette ballade acoustique, inspirée d'un viol subi par une amie proche, est sa manière d’affronter cette agression. « On a vite réalisé que cette chanson, qui a été écrite par moi et pour elle, n’est plus à propos de nous. Elle est à tout le monde maintenant », détaille la jeune femme lors d’une interview.

Énergie. Cette colère, cette frustration, Stella les utilise pour pondre des textes poignants et parfois crus, mais qui reflètent simplement une réalité qu’il ne faut plus ignorer. Sur Mechanical Bull par exemple, elle raconte la fois où un homme sexiste l’a harcelée alors qu’elle travaillait dans un bar. Petit à petit, la chanson devient de plus en plus menaçante, et sa voix de plus en plus présente jusqu’à exploser au visage de son harceleur. Ces thèmes douloureux sont portés par la voix de Stella, puissante et aiguisée. Cette synergie fait que l’impact donné par la native de Perth à ses chansons est impressionnant.

Fer de lance. Pourtant, toutes ses chansons ont été écrites sur une guitare bon marché achetée 100 dollars et enregistrées de manière assez rudimentaire. Au final, ça importe peu, car sa force est ailleurs. Tant qu’elle le pourra, Stella Donnelly continuera d’aborder ces thèmes dans sa musique, pour que « les mentalités changent ». Avant de jouer certaines chansons sur scène, elle prévient le public, au cas où des victimes se trouvent dans la salle. La délicatesse de sa voix mélangée à la brutalité de l'humanité font un cocktail qui, en 2018, est ce dont le monde de la musique a besoin.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS