De Jay-Z à Kanye West, Mike Dean est l’ingé son préféré des plus gros rappeurs

Une première collaboration avec Selena en 1983 et, depuis, c’est tout le gotha du rap US qui s’arrache ce producteur/ingé son, fan de Rick Rubin, de weed et des méthodes de travail de Kanye West.

Le plus beau métier du monde. Peu d’artistes peuvent se vanter d’avoir un CV impeccable, voire époustouflant par instants, pendant plus de trente ans de carrière. Surtout au sein d’un genre musical constamment en total renouveau, où les nouvelles têtes défilent chaque semaine et affolent à chaque fois les certitudes des auditeurs, ainsi que celles du Billboard. Mike Dean, ingé son/producteur originaire de Houston (Texas), est de ceux-là : Scarface, Kid Cudi, Jay-Z, Rihanna, A$AP Rocky, Beyoncé ou encore Travi$ Scott, tous ont fait appel à ses services.

Coup double. Derrière les collaborations prestigieuses, il y a surtout beaucoup de talent. Que l’on pourrait résumer en deux épisodes. Marquants, les épisodes : d’un côté, avoir contribué à l’éclosion du dirty south, sous-genre du hip-hop né à la fin des années 1980 du côté d’Atlanta avant de devenir phénomène mondial deux décennies plus tard, en bossant avec Scarface, Pimp C, UGK ou encore Geto Boys ; de l’autre, avoir su développer une collaboration sur la longueur avec Kanye West, qu’il a rencontré lors de l’enregistrement de « The Fix » de Scarface en 2002 et avec qui il n’a cessé d’être en studio depuis – entre deux sessions, on le retrouve même au clavier et à la guitare sur les différentes tournées du Chicagoan.

Kanye, mon ami. Ça peut paraître bête, mais il semble bien être le seul à avoir réussi à suivre Yeezus dans tous ses délires depuis plus de quinze ans. Peut-être parce que Mike Dean, l’allure négligée et le cerveau souvent enfumé par les effluves de marijuana, se moque de ses sorties médiatiques douteuses.

Peut-être aussi parce que l’Américain, passionné par le travail de Rick Rubin, est avant tout un homme de studio, qui quitte rarement celui qui s’est installé à son domicile et qui lui permet donc, en toute discrétion, de mener une carrière couronnée de succès (il traine également en studio avec Justin Bieber et Madonna). Mais aussi de se renouveler en permanence, comme le prouve une fois de plus l’extrême précision à l’œuvre dans la production de « Ye », le dernier album de Kanye.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS