Bonne nouvelle : on peut échanger sa place de concert contre un bon d’achat

Si l’annulation du concert ou du festival est arrivée après le 1er mars, l’organisateur peut vous proposer un bon d’achat valable 18 mois utilisable pour une prestation similaire. En résumé : garder sa place et attendre que l’événement soit reprogrammé pour éviter les remboursements de masse.

Depuis le début du confinement, le monde de la culture, comme d’autres secteurs, est dans le flou le plus total. Pour les festivals d’été, les annonces du gouvernement empirent les choses et face au manque de clarté, nombreux ont annulé leur édition de 2020 (Hellfest, les Eurockéennes, Garorock, les Vieilles Charrues, etc.). Pire, les organismes d’assurance rechignent à payer la facture de l’annulation et tentent de trouver des biais pour éviter de signer les chèques, comme l’explique cet article de Libération

Alors pour éviter de vider les caisses des organisateurs d’événements, le gouvernement leur a autorisé à proposer un bon d’achat en lieu et place d’un remboursement. Si l’annulation est survenue après le 1er mars (et ça sera valable jusqu’au 15 septembre), les organisateurs peuvent donc garder l’argent et faire une nouvelle proposition pour une prestation « identique ou équivalente à la première sans supplément de prix dont la date est fixée d’un commun accord. Cette nouvelle offre reste valable 18 mois et vous pouvez la refuser », écrit l’association UFC Que Choisir.

En d’autres termes, on vous laisse la possibilité d’attendre que les organisateurs trouvent des solutions pour reprogrammer un événement. C’est déjà le cas pour de nombreux concerts déplacés à l’automne et pour les festivals, qui peuvent par exemple vous proposer une place pour l’édition de 2021 (c'est là aussi déjà le cas pour de nombreux festivals qui ont précisé que les places pour 2020 seraient valables pour 2021, comme Garorock par exemple). Pour les structures, dont certaines sont fragiles économiquement, la mesure permet d’éviter les remboursements de masse, ou du moins d’en atténuer les éventuels effets. Et d’aider certains organisateurs à survivre à la crise. 

Comme l'explique le magazine Trax, l’association UFC Que Choisir a mis en ligne un simulateur pour que vous puissiez savoir quels sont vos droits concernant les remboursements de vos vacances, billets d’avions ou événements.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS