On connaît les meilleures ventes vinyle de 2020, et AC/DC écrase tout

Le récent bilan du syndicat national de l'édition phonographique (le SNEP) liste les 100 vinyles les plus vendus en France en 2020. Et l'on retrouve des papis australiens et des morts en tête des ventes.

Il y a quelques jours, on vous parlait d’une nouvelle réjouissante dans cette ambiance morose : 80% des 200 meilleures ventes en France en 2020 sont des productions hexagonales. Ce chiffre, on ne l’invente pas, il est tiré du bilan de la production musicale française de 2020, publié le 16 mars dernier par le SNEP, le syndicat national de l'édition phonographique. Tout en bas de ce long PDF, on trouve le top 100 des meilleures ventes de vinyles en France. Et là, on ne retrouve pas Ninho, Cabrel ou Maes en haut de l’affiche. Concernant les 33 tours, les fans de musiques sont plutôt orientés vieux rockeurs, groupes cultes et musiciens morts. 

AC/DC, qui a fait son retour en 2020 avec « Power Up », arrive en tête alors que le disque est sorti le 13 novembre 2020, soit 1 mois et demi avant la fin de l’année. Signe que les Australiens sont toujours, en France, l’un des groupes de rock les plus iconiques. Le « Nevermind » de Nirvana, sorti en 1991 (30 ans cette année) est deuxième et « Bohemian Rhapsody » (1975) de Queen est troisième. Deux classiques et une nouveauté par un groupe culte squattent donc le podium. 

La suite du top 10 n’est pas beaucoup plus réjouissante. On y retrouve encore Nirvana et Queen, « Legend » de Bob Marley and the Wailers, « Back to Black » d’Amy Winehouse, « Son Rêve Américain » de Johnny Hallyday et « Brol » d’Angèle, toujours bien placé depuis sa sortie en 2018 (ça reste impressionnant quand on y réfléchit). Bilan : 8 morts (ou presque), 1 Belge de 25 ans et 5 Australiens tous en âge d’être à le retraite étaient, en 2020, les artistes les plus plébiscités en France (en vinyle). Une preuve de plus que les fans de galettes noires ne sont sûrement pas des jeunes de la génération Z (eux sont connectés aux plateformes de streaming). 

Si la suite du classement sent un peu moins le renfermé, (on retrouve Lomepal, IAM, Julien Doré, ou encore Billie Eilish), Michael Jackson, Pink Floyd ou encore les Red Hot Chili Peppers sont là pour rétablir la balance. La surprise ? Pas d’album des Beatles, alors que le disque « Abbey Road » a été élu vinyle le plus vendu de la décennie aux USA par Nielsen Music. La France, vraiment un pays où l’on ne fait rien comme les autres. 

Le bilan complet est à retrouver ici.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS