9 ans après, Placebo annonce un nouvel album... mais est-ce une bonne nouvelle ?

Le groupe anglais, composé de Brian Molko et Stefan Olsdal, aurait mis un point final à son huitième album, neuf ans après « Loud Like Love » qui n’avait déjà pas convaincu la presse.

Quand « Loud Like Love » est sorti, en 2013, les paroles autour de l’amour (un thème usé jusqu’à la corde dans la musique) et l’impression que le groupe courait après son succès passé, n’avaient pas donné beaucoup d’étoiles dans les yeux des fans. L’album était loin des « Placebo », « Sleeping with ghosts » et même « Without you I'm nothing »; soit des albums qui ont permis aux Anglais de se faire une place de choix sur le podium de l’industrie musicale, et ce, malgré des albums comme « Black Market Music » qui devrait être supprimé de toutes les plateformes musicales du monde.

Bref, pas facile pour les gloires anglaises des 90’s de continuer à exister dans le nouveau siècle (à part Damon Albarn, évidemment). Mais les mauvaises critiques et l’âge qui avancent n’ont pas empêché Brian Molto (48 ans) et Stefan Olsdal (47 ans) de retourner en studio pour enregistrer un huitième disque. Il serait « prêt à sortir » selon le groupe, qui a fait mention de ce nouvel album sur ses réseaux sociaux. 

Deux issues possibles avec ce disque. La première ? Placebo sort un mauvais disque, du même acabit que « Loud Like Love », et continue de jouer aux jeunes androgynes malaisants tout en continuant de parler d’orientations sexuelles (un thème provoquant en 1997, beaucoup moins en 2021). Ou alors les deux musiciens ont compris qu’ils approchaient de la cinquantaine, qu’il était temps de grandir et de composer des morceaux plus audacieux et surprenants. Le duo a laissé neuf années s’écouler avant de ce nouvel album, assez de temps pour « se réinventer » et faire un vrai come back, quitte à surprendre les fans de la première heure. Le hic ? Un groupe comme Placebo, qui compte bien remplir des salles quand la situation sanitaire le permettra, n’a pas intérêt à décevoir (ou surprendre) les nostalgiques de « Placebo » et « Without You I'm Nothing », et ceux qui se retrouvaient dans les paroles déprimantes sur les relations qui l’étaient tout autant.

Pour l’instant, l’album n’a pas de nom ni de date de sortie. Mais le groupe prévoit déjà de sortir l’artillerie lourde (goodies, t-shirt, des masques, un nouveau fan club, des poupées, même des NFT) pour renflouer les caisses. À voir si ce retour est une belle surprise, ou la continuation du début de la fin. 

A lire aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS