224 mots en 30 secondes : Eminem est toujours le rappeur le plus rapide au monde

Sur le morceau « Godzilla » issu de son album surprise « Music To Be Murdered By » sorti vendredi 17 janvier, l’Américain est allé encore plus vite que sur « Rap God ». Un (petit) exploit.

Quick. Sur son nouvel album inspiré par Alfred Hitchcock (le nom fait référence à « Alfred Hitchcock – Presents Music To Be Murdered By » de Jeff Alexander tandis que deux interludes, tout simplement intitulés Alfred, samplent la voix de l’Anglais), le rappeur américain a tout d’abord choqué, sur le morceau Unaccommodating, pour ses paroles sur l’attentat de Manchester survenu après un concert d’Ariana Grande en mai 2017 (23 morts et 250 blessés).

Ensuite, il a surpris tout le monde sur le troisième couplet de Godzilla, un morceau en featuring avec le défunt Juice WRLD (victime d'une overdose d'oxycodone et de codéïne le 8 décembre 2019). D’après le site Genius, l’Américain a balancé 224 mots en 31 secondes. Ça fait 330 syllabes et 7,23 mots par seconde. 

La preuve en live ? Ce n’est, en réalité, pas vraiment une énorme surprise, dans la mesure où... Eminem détenait déjà le record du rappeur le plus rapide au monde. En 2013 sur la chanson Rap God, le natif de Saint-Joseph dans le Missouri avait réussi à placer 157 syllabes en 16,3 secondes. À l’écoute de la chanson, on a quand même l’impression que le chant a été accéléré en post-production. Il faudrait qu’Eminem nous fasse un petit freestyle en direct pour prouver à tous qu’il est bel et bien le rappeur le plus expéditif sur la planète.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS