Privé de concert, Jack White annonce un quadruple (!) album live

Confinement ou pas, rien n'arrête Jack White. La preuve en est avec "Live at the Masonic Temple", gargantuesque album live de celui connu jadis comme le guitariste des White Stripes.

Leader, guitariste, patron de label, producteur... Il manquait une case sur le CV wikipédiesque de Jack White : fabricant de disque tellement long à écouter qu'il faudrait presque engager un stagiaire pour retourner chaque face des vinyles. Avec "Live at the Masonic Temple", c'est chose faite. L'objet (puisqu'à ce stade, on ne peut plus parler d'album) résume la folle nuit du 30 juillet 2014, quand Jacko décida de jouer à domicile - à Detroit - pour un show de plus de 3 heures avec dans sa poche 38 chansons. Un premier extrait est disponible ici en écoute.

Les White Stripes, dissouts officiellement trois ans plus tôt, planent encore au dessus de la tête du bluesman (voir tracklisting plus bas). Six ans après, Third Man a donc l'excellente idée de profiter de l'absence totale de concerts pour refaire vivre la magie sur 4 galettes de 180 grammes chacune, avec notamment des reprises épiques de Beck (Devil's haircut), Led Zeppelin (The lemon song) ou encore Hank Williams (Ramlin Man). Des photos (par David Swanson) accompagneront évidemment la Bible bruyante. Last but not least, le disque live sera agrémenté d'un 7 pouces collector contenant l'hommage à Eddie Van Halen joué au Saturday Night Live en octobre dernier. 

Évidemment, la question que vous vous posez tous et toutes est : "Comment faire pour se procurer cet album satanique plus long qu'un discours de Jean Castex ?" La réponse est simple : il faut s'abonner avant le 31 janvier à la collection The Vault (coffre-fort en V.F.) de Third Man. Les retardataires, quant à eux, pourront toujours se consoler avec la sortie du premier best-of des White Stripes en février. Ah oui, on a oublié de vous dire : il y a bien la chanson qui fait "taaaaa ta ta ta ta taaaaaaa ta" sur  "Live at the Masonic Temple". En dernière position. Un signe ? 

Pour le tracklist de l'album, posez un jour de congé, c'est juste en dessous : 

01. Fell in Love with a Girl
02. Astro
03. The Big Three Killed My Baby
04. High Ball Stepper
05. Lazaretto
06. Missing Pieces
07. Just One Drink
08. Hotel Yorba
09. You Know That I Know
10. Love Interruption
11. Weep Themselves to Sleep
12. I Cut Like a Buffalo
13. Cannon
14. Hoodoo Man (Junior Wells cover)
15. Icky Thump
16. Screwdriver
17. Ramblin’ Man (Hank Williams cover)
18. Apple Blossom
19. Three Women
20. The Same Boy You’ve Always Known
21. We’re Going To Be Friends
22. Sugar Never Tasted So Good
23. Entitlement
24. Alone in My Home
25. Steady, As She Goes
26. Ball and Biscuit
27. The Lemon Song (Led Zeppelin cover)
28. The Hardest Button to Button
29. Sixteen Saltines
30. Devils Haircut (Beck cover)
31. Hypocritical Kiss
32. That Black Bat Licorice
33. Would You Fight For My Love?
34. Blue Blood Blues
35. You Don’t Know What Love Is (You Just Do As You’re Told)
36. My Doorbell
37. I Fought Piranhas
38. Seven Nation Army

A lire aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS