Tuto : comment choper le look Sébastien Tellier ?

À 45 ans, l’artiste français, devenu cette année égérie pour la marque Chanel, a toujours été en avance sur la mode - facile quand on vit sur une autre planète. Si Sébastien a été à bonne école, notamment grâce à son pote Karl Lagerfeld, il a réussi au fil des années à définir un style unique. Décryptage du look Tellier en 5 accessoires.

Si l’on reconnaît les grands artistes à la qualité de leur art, ce qu’ils représentent (et ce qu’ils dégagent) a aussi toute son importance. Pour Sébastien Tellier, artiste français que l’on qualifie trop facilement d’OVNI (ou de Chabal de la musique pour le prénom et la barbe), on a affaire à l'un des plus grands musiciens français de sa génération, aux côtés des Daft Punk ou de feu Philippe Zdar pour ne citer qu’eux. Mais aujourd’hui, et en attendant la sortie de son nouvel album « Domesticated », voici une analyse de son look. C'est parti. 

1 - Les lunettes 

Symbole rock par excellence, la lunette noire, toujours chic, est presque toujours sur le nez de Sébastien. Peu importe ce qu’il souhaite cacher derrière, elles ne le quittent que très rarement et ce, depuis ses débuts en 2001. 19 ans plus tard, c’est Chanel qui met ces « lunettes masques » en avant dans une nouvelle collection.

2 - Le costume blanc

Un beau costume blanc avec des lunettes noires, certains diront que c’est une faute de goût, mais les vrais, comme Sébastien, savent. Après les lunettes, c’est à ça qu’on le reconnaît, comme s’il se rendait tous les jours au festival de Cannes, mojito à la main. Ça a commencé un peu plus tôt, mais le clip pour Roche en 2009 (issu de l’album « Sexuality » sorti un plus tôt) marque « les débuts » de sa période costume blanc. Et on sait d’où vient cette envie. Interview pour Glamour en 2012 : « J’écoute beaucoup de Grace Jones, tous ses albums et des compilations. Et Julio Iglesias ! Julio Iglesias, bien qu’il ait vendu des millions d’albums, il est rejeté par les pros alors que c’est fantastique ce qu’il fait, et dans ses live, l’ampleur musicale du mec est bluffante. […] Julio Iglesias, c’est le premier Européen qui, avant la série Miami Vice, a compris l’esprit de Miami, est parti s’installer là-bas pour vivre la belle vie clinquante entouré de yachts et de filles, en portant un costume blanc… »

3 - Le couvre-chef

Ça dépend : parfois, c’est un chapeau de paille (2014, période « L’Aventura »). Ou bien une casquette. Et ce n’est pas systématique, c’est quand il a envie. Pourquoi ? Peut-être pour cacher un début de calvitie, ou bien un hommage à Geneviève de Fontenay. Il faudra penser à lui demander.

4 - Ces paires de chaussures

Okay, mais pourquoi celles-ci en particulier ? Eh bien parce que c’est Seb qui les a créées... pour Lacoste. En 2010, au sein du projet « Lacoste Legends », 12 artistes, dont Tellier, ont imaginé des chaussures en hommage à René Lacoste, le créateur de la marque. Mais sinon, des mocassins, ça fait l’affaire, colorés de préférence. 

5 - Une longue chaîne

Avec une chemise ouverte, qui dit mieux qu’une grosse chaîne (en or) qui claque ? On en revient à Julio Iglesias, à Miami, à la frime, aux costumes blancs. Tout est lié, en fait. 

Allez, un dernier détail : avoir les cheveux longs. Et comme depuis le début du confinement les coiffeurs sont fermés, continuez sur votre lancée et laissez pousser, la barbe aussi. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS