Le saviez-vous ? La musique influencerait notre rythme cardiaque

En fait, vous ne pouviez pas le savoir puisque c'est la conclusion d’une étude présentée sur la plateforme de l’European Society of Cardiology. En fonction de la personne, une même musique peut accélérer ou diminuer le rythme cardiaque.

« Jouez le même morceau de musique à deux personnes, et leur cœur peut réagir très différemment. » Voilà, en résumé, la conclusion d’une étude menée par plusieurs chercheurs et professeurs. Pour Elaine Chew, chercheuse au CNRS et membre de l’équipe pour cette étude, il s’agit d’une première étape pour « développer des prescriptions musicales personnalisées pour les maladies courantes ou pour aider les gens à rester alertes ou détendus ».

Les chercheurs ont constaté qu’une musique apaisante pour une personne ne le sera pas pour une autre. Pour arriver à cette conclusion, l’équipe a analysé comment le cœur récupère en fonction de son battement. « La fréquence cardiaque affecte ce temps de récupération, donc en gardant cette constante, nous pourrions évaluer les changements électriques dans le cœur en fonction de la réponse émotionnelle à la musique », précise Elaine Chew. 

« Chez certaines personnes, les troubles du rythme cardiaque menaçant le pronostic vital peuvent être déclenchés par le stress. En utilisant la musique, nous pouvons étudier comment le stress (ou la légère tension induite par la musique) modifie cette période de récupération », poursuit le professeur Pier Lambiase de l'University College London. En arrivant à comprendre comment le cœur réagit aux variations musicales, ils seront en mesure de prescrire certaines musiques pour avoir l’effet souhaité sur la personne qui écoute. « On pourra réduire la pression artérielle ou réduire le risque de troubles du rythme cardiaque sans les effets secondaires des médicaments », a ajouté le professeur Lambiase.

L’étude a été réalisée sur trois patients munis d’un pacemaker et atteints d'insuffisance cardiaque. Si Elaine Chew réalise que ce nombre est petit, l’équipe dit avoir récolté énormément de données et attend encore les résultats de cinq autres patients. Mais les premiers retours sont positifs et pourront à terme aider à soigner certaines personnes avec la musique.

Plus d'infos par ici.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS