Jack White va rééditer 3 disques de France Gall sur son label Third Man

Third Man réédite, pour la première fois sur un label américain, trois albums de la chanteuse française décédée en 2018 : « Poupée de Cire, Poupée de Son », « Baby Pop » et « 1968 ». Les disques, en éditions limitées, seront disponibles dès le 21 février.

En 1966, sur la chanson L’Amérique, France Gall chantait candidement : « Ah que j’aimerais connaître à mon tour l’Amérique. » 54 ans plus tard, et pour la première fois, un label américain réédite trois de ses albums cultes parmi les premiers de sa carrière.

Dans cette liste on retrouve en premier « Poupée de Cire, Poupée de Son » avec Gainsbourg aux manettes qui lui fait parler... de sucettes (enfin, vous voyez) et donne une nouvelle dimension artistique (merci l’Eurovision en 1965) en la faisant passer pour une icône transgressive. Third Man réédite aussi le bancal« Baby Pop », nettement moins bon que « Poupée de Cire, Poupée de Son » mais avec quelques fulgurances (celles écrites par Gainsbourg, encore et toujours, comme Teenie Weenie Boppie). Le dernier ? « 1968 », avec sa pochette psyché, sa chanson polémique (La Petite) et un duo aux commandes (Joe Dassin et Gainsbourg) qui réussit quand même à sauver le disque. Le dernier avant une longue pause et des retrouvailles avec la France en 1976 en compagnie de Michel Berger. 

Bref, ces rééditions seront l’occasion pour les Américains de (re)découvrir Isabelle, de son vrai nom, la Jackie Kennedy de la chanson française, emblème yéyé et idole des jeunes. Sur son site, le label indique qu’il organisera des soirées dansantes dans plusieurs villes comme Montréal, Los Angeles ou encore Détroit le jour de la sortie, soit le 21 février. Les DJ ont pour consigne de jouer des tubes yéyé et de la musique psychédélique française. 

Pour rappel, France Gall avait arrêté sa carrière à presque 50 ans avec un dernier album intitulé « France » en 1996. Elle était remontée sur scène une seule fois aux côtés de Johnny Hallyday à l’Olympia le 14 août 2000. À 70 ans, elle meurt d’un cancer et laisse derrière elle des chansons impossibles à oublier qui resteront dans le répertoire français comme des tubes indémodables. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS