Iggy Pop : "je me suis longtemps défoncé en fumant des toiles d'araignées"

Et dire que les hippies s'emmerdaient à trouver du LSD !

Drug addict. Des choses stupides, Iggy Pop en a fait un certain nombre, et on ne parle pas seulement de son album où il reprend les textes de Michel Houellebecq. Parce qu'au final, l'Iguane nous a habitué à des actes nettement plus barrés, rock diront certains. Comme cette fois où, dans les années 1960, il s'est mis à fumer... des toiles d’araignées. « Vous savez, il faut bien commencer quelque part », s'est-il contenté de justifier, comme si c'était normal, dans une interview pendant le Johnathan Ross Show.

À la folie. Quand on sait qu'Iggy Pop aimait aussi se faire saigner sur scène ou s’astiquer le sexe en direct à la télévision, on se dit que c'est un miracle qu'il ait traversé les années 1960 et 1970, qu'il soit resté sur le devant de la scène alors qu'il aurait très bien pu finir chez les fous. Mais il faut croire que l'Américain sait également se montrer raisonnable. « Dans les années 1970, mon psychiatre m'a dit : “Vous avez un talent incroyable, vous testez plein de choses et vous savez quand tout arrêter.” », précise-t-il, toujours dans la même interview.

Comme quoi, le rock a toujours été autre chose qu'une simple lubie pour lui, sinon ça fait bien longtemps qu'il aurait tout plaqué pour lancer une collection de shorts de bain ou poser nu pour des tableaux. Quoi ? Il a fait ça également ? Bon...

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS