Erykah Badu est de retour avec... un parfum qui sent comme son vagin

Le parfum sera disponible le 20 février sur son nouveau site baptisé « Badu World Market ». Et si vous voulez vraiment tout savoir, elle a obtenu cet arôme en brulant ses propres culottes.

C'est mérité. Après Gwyneth Paltrow et sa bougie qui sent comme son vagin (vendue 75 dollars), c’est au tour d’Erykah Badu de lui répondre, elle aussi avec ses parties génitales. L’Américaine s’apprête à mettre en ligne un parfum à la fois intime, spécial et absurde, puisqu’il s’agit de l’odeur de son vagin. Les légers et délicats effluves de sa vulve sont concentrés dans une bouteille sobrement nommée « Badu’s Pussy », en vente sur un site web que la chanteuse lancera le 20 février prochain. 

C'est le magazine 10 qui a révélé l’info. D'après eux, Erykah, qui visiblement ne porte plus de culottes depuis plusieurs années, n’a pas hésité quand il a fallu brûler les dernières qui lui restaient pour fabriquer le parfum. Elles les a portées, puis coupées en petits morceaux pour obtenir un résultat parfait, équilibré et doux. « Les gens méritent ce parfum », fait valoir l’Américaine dans les pages du magazine. 

Goût fraise ? Au moins, Erykah y a mis du sien, pas comme l’actrice Gwyneth Paltrow, dont la bougie « This Smells Like My Vagina » est en réalité un mélange de géranium, de bergamote et de cèdre. Si l’interprète de « Mama's Gun » dit vrai, « Badu’s Pussy » devrait vraiment sentir comme son vagin. Ou comme les fruits rouges puisqu’elle avait déclaré ceci en 2016 : « Mon vagin sent comme la fraise », au site Mashable. Tous les goûts sont dans la nature, certes, mais cela ne nous fera pas oublier que Badu n'a pas publié de nouvel album studio depuis dix ans. Son parfum, pardon, sent donc un peu le renfermé.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS