Cette entreprise fabrique des guitares avec des arbres d'autoroutes

La marque américaine Taylor a annoncé qu’au lieu de fabriquer toutes ses guitares avec du bois issu du Guatemala ou d’Inde, elle allait aussi s’approvisionner aux bords des routes de Californie.

46 ans après « Autobahn » de Kraftwerk, l’autoroute continue d’influencer, d’une certaine manière, la musique. Et si pour les Allemands, dont le cofondateur Florian Schneider-Esleben est décédé d’un cancer la semaine dernière, les bruits de la route et la voiture étaient leur inspiration, pour Taylor, ce sont les arbres qui les bordent. 

En effet, comme l’annonce le magazine Rolling Stone, le fabricant a commencé à intégrer du bois local dans ses guitares en utilisant les arbres plantés sur le bord des routes et dans les villes, même si ces derniers sont plutôt utiles là où ils sont (ils absorbent notamment le CO2 émis par les voitures). La raison : le bois qui vient de l’étranger, comme le bois de rose par exemple (ou palissandre), est soumis à de nouvelles réglementations strictes et, in fine, ne sera peut-être plus produit en quantité assez large pour satisfaire les besoins de tous les fabricants. Il faut donc penser à l’avenir, et l’avenir est juste sous leurs yeux. 

Au sein de la marque, des tests ont donc été effectués avec des frênes, plantés après la Seconde Guerre mondiale un peu partout en Californie, et qui selon Taylor arrivent en fin de cycle. Deux camions remplis pourront permettre de fabriquer jusqu’à 4000 guitares, estime la marque, qui s’est associée à un arboriste local pour gérer les stocks. Si les fans de Taylor, connue pour ses guitares de qualité, ont peur que le son soit altéré par ce nouveau matériau, la marque se veut rassurantte et compte sur sa bonne réputation pour convaincre les indécis. Selon Rolling Stone, déjà 750 modèles « made in L.A.» ont été vendus. 

Toutes les guitares qui sortent de l’usine Taylor, environ 160 000 par an, ne seront pas en frêne, mais bien composées, pour la plupart, de bois exotiques. Il s’agit avant tout d’un premier pas au sein d’une industrie qui tend vers un futur plus vert, en démontre les envies de certains groupes (Coldplay, Massive Attack, etc.) de moins polluer lors des tournées ou ces festivals qui mettent l’accent sur l’écologie. 

Plus d'infos par ici.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS