À 80 ans, ce papy atteint d'Alzheimer devient une star sur Twitter avec son piano

Cardi B, Taylor Swift et autres Booba peuvent quitter la plateforme : le véritable héros musical de la fin d'année sur Twitter, c'est Paul Harvey. À 80 ans, et alors qu'il est atteint de démence, cet ancien prof de musique est devenu numéro 1 sur iTunes grâce à 4 petites notes. Une histoire folle, donc.

Lorsqu'il est question de Twitter, on a coutume de penser haine, bad buzz et clash, soit le saint triptyque qui anime la plateforme depuis ses débuts. Il est à l'inverse très rare qu'une histoire comme celle de Paul Harvey émerge, puisque c'est tout l'inverse. 

Tout débute le 17 septembre dernier quand Nick, son fils, décide de filmer son père en train de jouer de son instrument favori - le piano - avec la plus grande des naïvetés et une sincérité franchement désarmante. Dianogstiqué avec une démence irréversible, son père perd peu à peu la mémoire depuis un an. Alors pour raviver les neurones de sa longue vie, son fils lui lance un challenge : composer un morceau inédit, comme ceux que Paul lui a joué pendant toute son enfance, à partir de quatre notes. La suite, ce sont 2 millions de vues.

Rapidement, l'histoire s'emballe. Les Twittos anglais, touchés par l'histoire, partagent en masse cette mélodie de Noël jouée par un sénior tout droit sorti d'un film Disney. Et ça ne s'arrête pas là. Outre le fait que les Taylor font le tour des plateaux télé britanniques, c'est carrément le prestigieux orchestre philharmonique de la BBC qui frappe à la porte pour proposer à Paul d'enregistrer son titre improvisé, puis de le sortir en single. Le titre mis en boite, il est alors diffusé sur toutes les plateformes et devient numéro 1 en Angleterre, sans marketing ni communauté ni post sponsorisé.

À votre avis, le conte de fin d'année s'arrête-t-il là ? Évidemment que non. Tous les bénéfices du titre Four notes - Paul's tune sont reversés à l'Alzheimer's Society et Music for Dementia qui, en échange, décide d'en faire l'hymne de sa campagne destinée à promouvoir le pouvoir de la musique sur les personnes atteintes de démence. Dans le dernier chapitre de cette histoire digne d'un film, on apprend qu'un milliardaire écossais, bouleversé par le pianiste, vient de faire don d'un million de livres sterling.

On espère sincèrement que tout cela donnera des idées à un réalisateur avec, dans le rôle principal, Tom Hanks ou Elton John. 

A lire aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS