50% rappeur, 50% super-héros : dites bonjour à Spider Cuz

Après s’être retrouvé au chômage, un individu, dont on ne connaît pas la vraie identité, a acheté un costume de Spider-Man sur Amazon et s’est mis à arpenter les rues de New York en criant qu’il déteste Batman. Voici son histoire.

C’est une histoire dont les Américains raffolent : un type qui part « de rien » pour devenir quelqu’un d’important, de connu et de respecté. Bon, Spider Cuz n’est pas encore une superstar ou Jay-Z. Mais le natif de New York est depuis quelques mois l’une des nouvelles coqueluches de cette ville qui ne dort jamais. Et tout ça grâce à un costume de Spider-Man. 

Ancien membre d’un gang, Spider Cuz s’est retrouvé dans une situation financière compliquée quand la Covid-19 a frappé. Mais l’homme, qui se décrit comme un mec marrant, a eu l’idée qui lui vaut désormais ce buzz. Il s’est acheté, sur Amazon, un costume pour adulte du super-héros de Marvel, et a commencé à le porter lors des manifestations « Black Lives Matter ». Lors d’un de ces rassemblements, à Philadelphie, il croise un autre type habillé avec un costume de Batman. C’est le déclic. « Là, je me suis dit : et si je commençais à le vanner. Qu’est-ce qui pourrait bien arriver ? », explique le rappeur au site Complex. Dès le lendemain, à Manhattan, Spider Cuz, avec sa casquette, son bandana et ses grosses chaussures aux pieds (des Timberland), s’est mis à arpenter les rues en insultant Batman. 

Grâce aux réseaux sociaux, des vidéos excentriques de lui, dans la rue, deviennent « virales ». Spider Cuz passe notamment dans une émission diffusée sur le net intitulée Sidetalk, qui met à l’honneur les personnages les plus fantasques de la ville. Dans celles-ci, on le voit renverser du cognac par terre en hommage au rappeur Pop Smoke, vanner Batman et interroger des passants. Des interventions remarquées qui façonnent petit à petit son personnage et lui font gagner en popularité sur ses réseaux sociaux.

« Les gens à New York commencent à m’accepter. Et quand ça arrive, tu as gagné », raconte Spider Cuz. Mais pour aller plus loin dans sa haine de son rival (et dans le personnage), l’homme est passé à l’étape suivante. Il a sorti son premier morceau de drill baptisé Batman K. Un titre influencé par 50 Cent et Pop Smoke sur lequel il balance le plus de vannes possibles sur Bruce Wayne, forcément.

Maintenant que la hype est là, Spider Cuz ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le néo-rappeur bosse déjà sur un second morceau (Are You Dumb?) et a continué de faire des apparitions sur le web, dans des clips de rap ou dans le trailer du Yams 2021, un événement organisé par le rappeur new-yorkais A$AP Mob en l’hommage à un ancien membre du groupe décédé. Cette année le show aura lieu en ligne, et Spider Cuz sera peut-être de la partie.

S’il pense à sortir un EP, l’homme ne veut pas qu’on le catégorise comme un rappeur, puisque selon lui, « Spider Cuz est tout à la fois. J’ai envie d’être dans des films, je veux être sur Netflix, je peux faire des pubs », rêve ce super-héros des temps modernes. Clairement, Spider Cuz veut profiter de l’attention posée sur lui pour se frayer un chemin vers la gloire. Pas sûr que cette stratégie soit efficace sur le long-terme. Mais si jamais il croise Batman dans sa batmobile, Spider Cuz prévient : « Je lui jetterai un cocktail Molotov ». Il ne peut y avoir qu’un seul super-héros pour protéger cette ville. 

Photo : capture d'écran Sidetalk.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS