Elle joue du violon pendant qu'on lui retire une tumeur du cerveau

Du tragique au classique, il n'y a qu'un pas. Ou moins, un archet de violon. Touchée par une tumeur cérébrale, l'Anglaise Dagmar Turner, par ailleurs membre de l'orchestre symphonique de l'île de Wight, a été sommée de jouer du Gershwin alors que les médecins derrière elle étaient occupés sur son crâne. Opération réussie.

Pour en arriver à cette incroyable histoire, il faut remonter à 2013. C'est à cette époque que la violoniste est diagnostiquée d'une tumeur dite lente. Sept ans plus tard, et alors que la maladie grandissante risque de la priver de son outil de travail, Dagmar, qui se pensait condamnée, est alors réveillée en pleine opération par des médecins avec une idée derrière la tête (sic) : stimuler le lobe frontal de son cerveau pour éviter que l'extraction de la tumeur ne lui fasse oublier comment tenir son instrument. 

Disposée sur la table de manière à pouvoir jouer, la patiente est alors sortie de son sommeil chimique et cette scène d'épouvante (éprouvante du moins) aurait visiblement été une réussite. « Quelqu'un qui se tenait debout près de ma tête m'a dit : "Dagmar nous venons juste de retirer 90% de votre tumeur." J'étais véritablement sous le choc. Un jour vous avez une tumeur inopérable et le suivant on vous dit qu'elle a été retirée à 90%. »

Sortie trois jours seulement après cette opération de haut vol, Dagmar espère désormais réintégrer au plus vite son orchestre. Quant à savoir pourquoi elle a joué Summertime de Gershwin plutôt que les Beatles ou Bach, c'est parce que la musicienne connaissait ce morceau par cœur - vu le contexte, autant jouer une partition sans avoir trop besoin de réfléchir.

Si la musique adouçit les mœurs, elle peut aussi sauver la vie. Littéralement.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS