Walk This Way : Aerosmith et Run-DMC vont se reformer pour les Grammys

Il faut croire que 33 ans après la sortie de leur tube fondateur (« Walk This Way »), les deux groupes avaient envie de s'offrir un joli coup de pub.

Pour comprendre l'importance historique de Walk This Way dans le paysage musical mondial, il faut d'abord évoquer l'opposition entre le rock et le rap, deux genres musicaux qui se sont longtemps regardés en chien de faïence, comme méfiants et en concurrence l'un envers l'autre. Pourtant, en 1986, il n'y a pas photo : ce sont bien trois Blacks du Queens, sapés en Adidas, qui offrent un second souffle à un groupe de Blancs chevelus, caricaturés à l'extrême et incapables de renouer avec le succès rencontré dix années plus tôt.

En vrai, c'est surtout à Rick Rubin que l'on doit cette rencontre mythique. « Avant de signer chez Geffen, on a essayé de travailler avec Rick Rubin, qui avait lancé Def Jam Records et se faisait un nom dans le rap. Rick était un de ces génies à longue barbe, fan de hard rock, qui adorait nos albums des années 1970 et voulait nous relancer », affirme Joe Perry dans son autobiographie. 

Sur sa lancée, il poursuit : « On s'est rencontré dans un studio de Boston, où je suis entré avec du Xanax dans une poche et de la poudre dans une autre. J'ai été incapable de bien jouer toute la journée et la relation avec Rubin n'a pas fonctionné. C'est là que j'ai compris que la vieille méthode ne marchait plus. Je savais qu'on devait changer, mais j'ignorais encore ce que ça allait donner.» Ce que ça va donner, c'est ce fameux Walk This Way où, plutôt que simplement sampler l'original d'Aerosmith, Run-DMC invite les hard-rockeurs américains à revisiter leur tube. Pour le résultat, impressionant, que l'on connaît.

Sur bien des points, ce single est en effet mythique : parce que les futurs Beastie Boys se procurent alors la basse à-même d'accompagner la mélodie, parce que Walk This Way annonce les grandes années MTV, partagées entre rock à grosses guitares et beats clinquants, parce qu’il est le premier titre de rap à rentrer dans le top 5 du Billboard Hot 100, et parce que ça a autant relancé la carrière d'Aerosmith que lancé la mode (parfois gavante) des croisements entre rap et rock (les fans de Sing FOr The Moment d'Eminem savent de quoi on parle !).

Sachant cela, on comprend mieux pourquoi la réunion des deux groupes lors de la 62ème cérémonie des Grammy Awards, prévue le 26 janvier à Los Angeles, est un évènement. À ne pas manquer, forcément.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS