13 millions d'euros pour un violon : voici l'histoire de l'instrument le plus cher au monde

Façonné il y a presque 300 ans, le Vieuxtemps Guarneri a été vendu aux enchères contre la modique somme de 16 millions de dollars, soit 13 millions d'euros. Un coût aussi délirant est inévitablement synonyme d’une histoire tout aussi invraisemblable.

Le violon est réputé pour être l’instrument de musique le plus cher au monde, mais avant 2012, personne n’avait déboursé 13 millions d’euros pour un tel objet. On parle ici du Vieuxtemps Guarneri fabriqué en 1741 par l’italien Giuseppe Guarneri pour le Belge Henri Vieuxtemps. Entre le XVIIIème siècle et aujourd’hui, il s’est retrouvé dans les mains de nombreux musiciens de renom, avant d'atterrir aujourd’hui chez Anne Akiko Meyers, l'une des meilleures violonistes au monde. 

Quelques mois avant sa mort, Henri Vieuxtemps écrit à l’un de ses amis à propos de son instrument : “Il coûtera cher à l'acheteur, mais il en aura pour son argent, car ce violon est une perle unique.” Le prix de l’époque est introuvable, mais l’on sait que le propriétaire suivant de l’instrument a été le comte Ignazio Cozio, collectionneur de violons. Il décrit alors le Vieuxtemps Guarneri comme étant “trop haut dans les côtes et fort dans le bois, avec une petite tonalité.” L’Italien ne devait pas trop s’y connaître puisque tous les détenteurs suivants ont acclamé le fameux violon.

Arrive une période de flou durant laquelle personne ne sait vraiment où est passé l’instrument. Plus tard, le Vieuxtemps Guarneri est revenu en Belgique, chez Eugène Ysaÿe, en prêt. Puis il a appartenu à Philip Newman jusqu’en 1966, avant de se retrouver entre les mains de violonistes très célèbres, comme Pinchas Zukerman ou Yehudi Menuhin

C’est en 2012 que le Vieuxtemps Guarneri est vendu aux enchères. Le record est établi : adjugé et vendu pour 13 millions d’euros. Son acheteur a préféré rester anonyme et a immédiatement fait don de l’instrument à Anne Akiko Meyers. Sympa. La musicienne avait alors déclaré : “Je devais l'essayer, et j'en suis instantanément tombée amoureuse. Une alchimie incroyable s'est produite.

Si ce violon s’appelle le Vieuxtemps Guarneri, c’est en hommage à son premier utilisateur : Henri Vieuxtemps. Le musicien était déjà bien conscient de la qualité de son instrument. Il l’aimait tellement qu’il a demandé à être enterré avec. Manifestement, ce n’est pas arrivé. Et près de 300 ans plus tard, son violon a bien pris de la valeur. Meyers a réagi à cette histoire de manière quelque peu spéciale, sans trop en faire (ou presque) : “Je pense que chaque violon a sa propre âme, et que cette âme a été imprimée par un interprète précédent. Donc je sens définitivement l'âme de Vieuxtemps sur ce violon.

Anne Akiko Meyers a sorti un album en hommage à Vivaldi où elle réinterprète les chansons du compositeur avec le désormais célèbre Vieuxtemps Guarneri. L’histoire de ce violon n’est pas près de s’arrêter vu qu’il prend constamment de la valeur. A voir quel prix démentiel il peut atteindre dans les années à venir.

Photo Une : @The Strad 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS