Si les albums de rock se vendent encore, c’est grâce aux best of

Bien que le rap ait pris la tête des ventes de disques depuis plusieurs années, notamment grâce au streaming, le rock est loin d’être ridicule quand on parle chiffres. Mais quand on regarde de plus près, les albums qui se vendent le mieux dans le genre sont essentiellement... des best of de rockeurs.

Les plus gros vendeurs de disques de rock en 2020 sont connus. Selon les chiffres de MRC Data, le top 5 est donc composé de l’album “Greatest Hits” de Queen, “Diamonds” d’Elton John, “Rumours” de Fleetwood Mac, “Chronicle: The 20 Greatest Hits” de Creedence Clearwater Revival ainsi que “Journey’s Greatest Hits” de Journey. En réalité, il n’y a qu’un seul véritable album dans ce classement, les quatre autres étant des best-of.

Une chose est sûre : les albums de rock sortis en 2020 sont invisibles au niveau des ventes, laissant leur place à leurs aînés. Pire encore, ce ne sont pas les disques pensés comme tel qui se vendent le plus, mais de simples compilations des meilleurs morceaux d’un artiste ou d’un groupe. Cela prouve bien que le rock continue de vivre, mais seulement à travers la nostalgie.

L’intrus dans cette liste, c'est le groupe Fleetwood Mac avec leur album “Rumours”. Comment un album vieux de 44 ans se retrouve-t-il tout en haut des charts ? Le succès de ce disque est intimement lié à… TikTok. La chanson Dreams est devenue virale grâce à des milliers de vidéos de skate sur la plateforme, ce qui lui a permis d’atteindre les 600 millions d’écoutes sur Spotify. Les ventes de l’album ont donc complètement explosé.

Depuis plus de dix ans, les vinyles reviennent à la mode et se vendent de plus en plus. Apparus en même temps que le rock’n’roll, ils sont donc intimement liés et c’est certainement pourquoi on retrouve “Abbey Road” des Beatles et encore une fois “Rumours” dans le top des vinyles les plus vendus de 2020. Comme quoi, TikTok fait aussi vendre des vrais disques.

Là où le rock est imbattable, c’est sur les ventes d’albums physiques. Sur l’ensemble des CD vendus l’année dernière aux Etats-Unis, 44% étaient des disques de rock. Pendant que le rap est définitivement numéro un (que ce soit en France ou outre-Atlantique) grâce au streaming, le rock’n’roll semble être resté coincé au XXème siècle. Cependant, cela ne peut être que bénéfique pour ses artistes, puisque les ventes physiques représentent forcément plus d’argent que le streaming.

L’âge d’or du rock’n’roll est désormais loin derrière nous, mais ce n’est pas pour autant que le genre a totalement disparu des radars, au contraire. Malgré tout, ce sont définitivement les best of qui font perdurer le genre, que l’on apprécie ce drôle de concept ou pas.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS