Le jour où Madonna a envoyé chier MTV avec un seul téton

A la sortie de son hit “Justify My Love” en 1990, Madonna renouvelle complètement son univers visuel avec un clip unique et provocant. A priori un peu trop pour MTV qui a subitement décidé de retirer la vidéo de sa programmation donnant naissance à un scandale pas vraiment justifié.

Mais que se passe-t-il dans le clip de Justify My Love pour que MTV décide de le bannir de sa programmation ? Eh bien en réalité, pas grand-chose. On aperçoit certes un bout de téton appartenant à Madonna, mais sinon, rien de vraiment explicite, ou du moins rien qui justifie une censure. Pourtant c’est bien ce qui est arrivé à la Queen of Pop, qui a immédiatement su rebondir et propulser son morceau à la première place des charts.

Justify My Love n’est pas un morceau comme les autres. Il a été écrit par Lenny Kravitz pour Madonna, qui l’interprète de façon plutôt étrange. La chanteuse murmure presque chacune de ses paroles, quand elles ne sont pas parlées (les prémices de l’ASMR?). Qui dit chanson bizarre, dit clip bizarre, surtout quand il s’agit de Madonna. Elle a donc décidé d’embaucher Jean-Baptiste Mondino, lauréat du prix de meilleur réalisateur de clip par MTV en 1985, un comble quand on connaît la suite de l’affaire.

Après être sorti en tant que single le 6 novembre 1990, le clip de Justify My Love est diffusé pour la première (et dernière) fois le 26 novembre sur MTV. On y voit la Queen of Pop arrivée dans un hôtel vide avant de se rendre dans une chambre et s’adonner à des ébats sensuels, le tout en noir et blanc. L’esthétique du morceau est totalement respectée dans sa vidéo. Le concept n’a pas du tout plu à la chaîne de télé, qui diffusait pourtant tous les clips de Madonna avant celui-ci. Les responsables de MTV ont donc été forcés de sortir un communiqué pour justifier cette censure : “Nous respectons le travail de Madonna en tant qu'artiste et nous pensons qu'elle réalise de superbes vidéos. Celle-ci n'est pas pour nous.” Au moins, le message est clair, mais ce n’est pas ce qui a freiné la chanteuse, bien au contraire.

Alors que son nouveau clip est supprimé de la chaîne musicale numéro 1 des Etats-Unis, Madonna décide tout de même de le sortir en magasin. Pour avoir le single ainsi que la vidéo qui l’accompagne, il fallait débourser 9,98 dollars. Résultat : la chanteuse en a vendu 260 000 rien qu’aux States, le carton est total. Lenny Kravitz s’était exprimé chez GQ pour revenir sur l’histoire de Justify My Love : “Madonna a vendu son clip à l’unité sur une vidéocassette. Chaque vidéocassette comptait comme un single et la chanson a fini par être numéro 1 pendant des semaines et des semaines. C'était mon premier tube numéro 1.

Jean-Baptiste Mondino avait réagi à la polémique pour Rolling Stone : “Honnêtement, j'ai été surpris que cette vidéo soit aussi choquante parce qu'on ne voit rien : pas de poils pubiens, pas de nichons ou presque. Nous sommes tous ici sur Terre parce que nos parents font l'amour, non ? On devrait être fiers de ce putain de truc.” Des revendications qui tiennent la route, surtout face à la non-communication de MTV. Ce drôle de parti pris de la part de la chaîne marque également le début de son déclin. Alors qu’elle s’était imposée dans les années 1980 comme une référence pour la jeunesse, les nineties ont été bien différentes, laissant place à de nouveaux genres et de nouveaux artistes. Pendant ce temps, MTV n’a pas su s'adapter aux nouvelles moeurs.

La décision de MTV de bannir le clip de Justify My Love n’a fait qu’augmenter la notoriété du morceau. Aujourd’hui, il est presque indissociable de sa vidéo culte et il reste un des morceaux phares de Madonna. En fin de compte, il terminera sur la compil’ “The Immaculate Collection”, disque le plus vendu de sa carrière.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS