L’alcool et Keith Richards, 75 ans, c’est fini

C’est l’incroyable révélation faite récemment lors d’une interview accordée à Rolling Stone.

Mollo sur le Jack. Keith et le whisky, c’est un peu comme Booba et les casquettes (et le whisky aussi, en fait) : c’est indissociable. On peut même affirmer qu’une partie du mythe entourant les Rolling Stones et son guitariste tient à ce mode de vie borderline, et aussi au fait qu’en dépit de tous leurs excès (alcool, drogues) les Stones tiennent encore debout alors que tous ses membres ont désormais plus de 70 ans. Concernant Keith, 75 ans le 18 décembre prochain, cette maturité nouvelle semble le pousser à de nouvelles résolutions ; la première étant de stopper la bibine. C’est ce qu’on apprend dans une interview de Rolling Stone où Richards : « Ça fait presque un an maintenant. J’ai coupé les ponts avec tout ça. J’en ai eu marre. »

Plus sobre que Renaud. Quand on connaît les addictions du Keef, tout cela a de quoi surprendre, mais à l’âge où d’autres ont simplement arrêté de jouer, lui a simplement stoppé la bibine et s’accorde tout de même « une bière ou un verre de vin de temps à autre ». Tout cela est l’occasion de rappeler que malgré son âge canonique, l’auteur du riff de Sympathy for the Devil a déjà enterré la majorité de ses copains des sixties : Hendrix (mort), Lennon (assassiné), Brian Jones (noyé), Bowie (mort) ou encore Clapton (pas mort mais pas loin, artistiquement parlant). Dernière révélation de l’interview accordée à Rolling Stone : Keith se serait fixé comme nouvel objectif d’arrêter la clope. Pour celui en train de terminer avec les Stones la tournée « No filter », l’info a de quoi faire sourire.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS