Il reprend les grands classiques à la sauce drill et cartonne sur Twitter

Les remix de Blaccmass valent le détour. Tout droit sorti d’Atlanta, le jeune beatmaker a décidé de reprendre des classiques de la musique, à sa façon. Il a inventé un concept un peu stupide, mais surtout très drôle, qui cartonne sur les réseaux sociaux. Pas vraiment mashup, pas vraiment remix : "Drill is the new pop."

Pour ceux qui ont raté un épisode, les drilleurs se singularisent par leurs paroles sombres et violentes, et leurs prods inspirées de la trap en plus nerveux. “Je veux un paysage musical où il n’y a plus aucun genre, juste de la musique. Aujourd’hui, tout peut marcher avec n’importe quoi.” a expliqué le beatmaker américain à Complex. Il n’a jamais produit de morceau pour des rappeurs, pourtant il prouve qu’avec du talent et une seule bonne idée, le succès est au rendez-vous. Blaccmass veut que sa musique devienne universelle, qu’elle se retrouve aux Grammys et dans le top du Billboard. À son actif, il a déjà remixé Smells like teen spirit de Nirvana, Barbie Girl d'Aqua et surtout September d’Earth, Wind and Fire.

Ça fait plusieurs années que la trap a pris d'assaut les charts, avec des tubes comme Sicko Mode ou Mask Off. Mais ce style, déjà vieux de plus de quinze ans, commence à s'essouffler. C’est ce qui justifie l’engouement autour de la drill (littéralement “perceuse”), vraie nouveauté dans le rap. Avec quelque 250 000 albums vendus en une semaine, Pop Smoke est certainement l’artiste qui a rendu ce sous-genre mainstream. C’est l’interprète de Dior et ses beatmakers, AXL Beats et 808 Melo, qui inspirent le plus Blaccmass.

Il n’est évidemment pas le seul à avoir eu l’idée de mettre des instrus drill derrière des tubes. 808 Melo a suivi sur le même concept, tout en restant dans le rap, en remixant des chansons de Biggie ou le Clout d’Offset et Cardi B. Le phénomène s’est propagé jusqu’en France : nous avons enfin le droit à une version alternative d’Anissa de Wejdene.

Remix drill de Beat It, remix drill de la Ligue des champions… Le phénomène va déjà trop loin. Blaccmass a créé une tendance musicale, mais pas un genre. Il a montré qu’on pouvait faire plus ou moins n’importe quoi tant que c’est bien fait, ce qui n’est pas respecté par ses suiveurs. Alors qu’il prépare son premier album "Starseed" avec de la pop drill ou de la country drill, le mouvement qu’il a créé s’essouffle déjà. Blacmass a réussi à faire le buzz grâce à des remix de 50 secondes sur Twitter, mais peut-il avoir le même succès sur un format album ? Réponse dans les semaines à venir, à la sortie du projet.

Vous pouvez suivre le travail de Blaccmass sur son compte Twitter.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS