Frank Ocean, nouvelle victime de la phobie administrative

Parce qu’il n’a pas respecté la date de rendu du dossier des Grammy Awards, le rappeur américain ne pourra pas être nominé et encore moins lauréat.

Comme le reportait hier Billboard, Frank Ocean a loupé le coche des Grammys alors qu’il vient de sortir deux albums coup sur coup, « Endless » (le 12 août dernier) et « Blonde » (le 20 août). La date limite d’éligibilité était le 30 septembre. Ocean et l’équipe du label derrière « Endless », Def Jam, n’ont pas joué le jeu et n’ont présenté aucune candidature, ce qu’a confirmé l’équipe des Grammy Awards. Simple oubli ? Inconcevable. Phobie administrative à la Thomas Thévenoud ? Possible, mais pas seulement. Doute quant à l’éligibilité de « Endless », que l’on ne pouvait trouver que sur Apple Music, en vidéo streaming ? Probable, mais pas suffisant. Embrouille sous roche ? On peut cocher cette case. Après tout, Ocean ne cachait pas vraiment son manque d’intérêt pour Def Jam et avait même publié « Blonde » sans préavis, dans son dos. Le label aurait-il décidé de le bouder en ne présentant pas « Endless », tandis que lui, dans les vapes, aurait oublié de consulter son agenda ?

Pour rappel, Ocean avait été nommé pour cinq titres pour « Channel Orange » en 2013, puis il avait remporté le Grammy du Best Urban Contemporary Album et celui de la Best Rap/Sung Collaboration. Pour la cuvée 2017, il brillera par son absence. Ça lui laissera plus de temps pour gérer sa déclaration d’impôt.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS