Et pour 2018, les artistes les plus programmés en festival sont…

On vous donne un indice sur le champion : il a gagné une Victoire de la musique et son succès n’a rien de basique.

600. C’est le nombre des festivals français prévus cet été en France. Un chiffre impressionnant qui, comme tous les ans, donne l’impression d’assister à un immense défilé de mode avec des top model populaires qu’on retrouverait un peu sur tous les podiums. En bons professionnels des statistiques, Digitick et Infoconcert se sont encore une fois amusés à sortir la calculatrice pour savoir qui allait squatter les grandes scènes en 2018. Rappelons qu’en 2016 c’est Louise Attaque qui avait remporté la Palme de la plus grosse visibilité en festival, et Vianney l’an dernier.

Comme ce suspense est absolument insoutenable, on vous livre dès maintenant le résultat : en 2018 Orelsan sera loin, loin devant tout le monde, avec rien de moins que 19 festivals prévus. Juste derrière lui, Bigflo & Oli, suivis par Roméo Elvis et Shaka Ponk. C’est tout ? Non. Les infos compilées par le graphique à découvrir ci-dessous révèlent bien d’autres surprises.

Rap : 1 - Rock : 0. On le savait déjà mais c’est toujours sympa de piétiner un mort : la catégorie rock s’efface peu à peu du haut des classements, puisque 5 des 10 artistes les plus programmés en 2018 sont des rappeurs – ce qui permet aussi de mieux comprendre la présence de Damso à Garorock, PNL à Rock en Seine, Orelsan aux Eurockéennes, etc. Encore plus surprenant, et alors qu’on pensait la France américanisée au dernier degré, 70% des artistes que vous verrez cet été chantent dans la langue de Maitre Gims.

Où sont les femmes ? C’est la grande question qui vient en découvrant l’infographie Digitick/Infoconcert. Aucune d’elle ne fait partie du top 10, elles ne représentent que 25% des 50 artistes les plus programmés ; si certains applaudissent le retrait de Bertrand Cantat des festivals d’été, étonnamment on entend beaucoup moins de gens s’énerver contre ce déséquilibre de programmation. Derrière Jain, bien posée sur son trône de leader féminine des festivals de 2018, on retrouve quand même et sans surprise Juliette Armanet et Camille. Preuve qu’au moins artistiquement, cette année sur scène y’aura plein de bonnes meufs.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS