Dix ans après son départ, John Frusciante réintègre (encore) les Red Hot

L’annonce a été faite via le compte Instagram du groupe, et c’est le retour officiel de l’enfant prodige depuis son second départ en 2009.

Red hot news. « Merci pour tout tes services, John Klinghoffer, mais maintenant tu vas laisser ta place à un membre historique. » C’est un peu le message du licenciement manu militari qu’ont pu lire les fans sur l’Instagram des Red Hot, le dimanche 15 décembre. Un bon cadeau de Noël, sachant que le guitariste tourmenté, de retour, a fait ses armes sur « Mother’s milk » (1989) et l’immense « Blood Sugar Sex Magik » en 1991, où l’on retrouve le tube Give it away. Avant d’en arriver là, Frusciante avait vécu un véritable rêve de gosse en découvrant les Red Hot en concert à l’âge de 15 ans. Il intègrera le groupe après la mort de Hillel Slovak en 1988, par overdose.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Red Hot Chili Peppers (@chilipeppers) le

C’est alors le début d’une relation passionnelle et tourmentée entre John Frusciante et le reste du groupe. L’addiction aux drogues (cocaïne et héroïne, cocktail fatal pour la lucidité) n’aide pas et le guitariste claque la porte en 1992. Puis revient en 1997, juste à temps pour « Californication » (qui fête ses 20 ans en 2019), preuve que l’apport de Frusciante a toujours été indéniable. Et puis, patatra, en 2009, l’ange noir remet ça et requitte les Red Hot, sans drame ni colère, pour ce qui ressemblait alors à un différend artistique. Il semble que de l’eau ait coulé under the bridge, puisqu’à 49 ans il est donc officiellement réintégré et devrait, si tout se passe bien, être aux côtés de Smith, Flea et Kiedis pour la date unique en France des Red Hot à Lyon, en juin prochain.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS