Décès de Manu Dibango à 86 ans, tué par le coronavirus

Le saxophoniste et artiste camerounais, surnommé "Papa Groove", s'est éteint le 24 mars des suites, selon la famille, du COVID-19. Il devient ainsi le premier musicien de renommée internationale à être tué par le virus.

Après une enfance au Cameroun, Emmanuel N'Djoké Dibango débarque en France puis se met à collaborer avec Dick Rivers, Nino Ferrer ou encore Mike Brant. Durant sa carrière, il aura connu des légendes (James Brown, Gainsbourg), sorti une flopée d'albums, fait danser les Américains ("Soul Makossa"), réuni les meilleurs artistes africains (« Wakafrica » en 1994) et été fait chevalier de la Légion d'honneur en 2010. Tout ça avec un énorme sourire qu’il ne quittait que très rarement.

Cette triste annonce vous permettra, on l'espère, de redécouvrir une riche discographie qui ne se résume pas à Soul Makossa, un titre gentiment plagié par Michael Jackson sur l'album "Thriller". Les deux pourront désormais régler leurs comptes dans l'au-delà.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS