Complet en 2 heures, le Hellfest dit « fuck » aux sites de revente de billets

Le festival de Metal semble être victime de son succès : les places pour l'édition 2019 s'échangeaient ce week-end jusqu'à 600 euros sur des sites de revente non-officiels comme Viagogo ou StubHub. Les organisateurs ont porté plainte.

Déterminé. C’est le lot commun des évènements victimes de leurs succès : la revente des billets à des prix exorbitants seulement quelques heures après leurs mises en ligne. Cette dure réalité, le Hellfest, grande messe des métaleux du monde entier qui se déroule à Clisson (en Loire-Atlantique), en fait évidemment les frais. Mais cette année, le festival et son président historique Ben Barbaud ont décidé qu’il était temps d’agir : l’association Hellfest Production porte donc plainte contre les sites de revente de billets comme Viagogo ou encore StubHub, et ce, pour deux raisons que Ben explique dans une publication Facebook

Fuck Off! La première, c’est que le festival a été accusé par des fans frustrés de revendre une partie des billets à ces sites non-officiels. La deuxième, pour lutter contre le fait que certains, peu scrupuleux, « profitent de manière scandaleuse de cet engouement ». Car oui, un billet mis en vente à 215 € se négociait samedi entre 407 et 565 € sur Viagogo. Un prix auquel il faut ajouter des frais de mise en relation, autour des 100 euros. Bref, Ben Barbaud n’est pas content et n’hésite pas à le dire : « La meilleure façon de contrer ces pratiques frauduleuses reste de ne pas tomber dans le panneau de ces arnaques, et de vous passer le mot, VIAGOGO et consorts "fuck off" ! » Ça, c’est rock ! 

Le festival se déroulera du 21 au 23 juin 2019 et trois groupes, Manowar, Slayer et Mass Hysteria, ont déjà été annoncés

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS