L'histoire tordue des 5 pochettes du “My Beautiful Dark Twisted Fantasy” de Kanye West

Avant la sortie de son cinquième album studio, Kanye West a une idée bien précise quant aux visuels accompagnant le disque : le rappeur veut plusieurs pochettes sous forme de tableaux et surtout, il veut créer la polémique. Et comme toujours, il est arrivé à ses fins.

Kanye n’a jamais voulu faire comme les autres. Par conséquent, à la sortie de “MBDTF” (“My Beautiful Dark Twisted Fantasy” pour les intimes), il n’annonce pas une, mais bien cinq pochettes différentes. Parmi celles-ci, on retrouve une représentation du rappeur forniquant avec un personnage “entre le sphinx, le phoenix et un fantôme qui nous hante.” Un drôle de concept qui fera interdire la sortie du disque… Ou pas.

Pour réaliser la pochette de “MBDTF”, Kanye West est allé chercher le peintre américain George Condo, disciple d’Andy Warhol. Les deux artistes se rencontrent pour la première fois début 2010, quelques mois avant la sortie de l’album. Le rappeur s’est relocalisé à Hawaï pour enregistrer son disque et il demande au peintre américain de faire sa pochette. Ce dernier a expliqué à Vulture que “Kanye était nouveau pour moi. J’étais beaucoup plus rap old school.” Pourtant, le peintre accepte et il invite Yeezy dans son studio, à New York. Immédiatement, ils écoutent le hit Power à fond et c'est à ce moment précis que Condo a eu en tête ces créatures mythologiques et ces paysages farfelus que l’on retrouve sur les cinq pochettes différentes de “MBDTF”. L’album a donc été commercialisé avec des artworks différents pour que les fans puissent choisir son préféré au moment d’acheter le CD.

Parmi ces cinq covers, une fera scandale à la sortie du disque. Il n’est pas compliqué de deviner laquelle : on y voit une espèce de monstre ailé en train d’avoir un rapport sexuel avec un Kanye démoniaque. Le tableau a tellement fait scandale que la chaîne de magasins Walmart a refusé de sortir le CD avec cette cover, tout comme iTunes. Kanye s'empressera de réagir sur Twitter (avant de supprimer sa publication, comme à son habitude) : “Yoooo ils ont interdit la couverture de mon album !!!!! Interdit aux USA ! !! Ils ne veulent pas que je me détende sur un canapé avec mon phoenix !” De son côté, Condo a eu une réaction bien plus intelligente : “La perception des gens sur ce dessin est choquante. Ce qui se passe dans leur esprit devrait être interdit. Pas la peinture.

Mais a priori, tout était calculé. Le peintre derrière la toile polémique a affirmé au New Yorker que le chanteur voulait créer la controverse autour de sa pochette, il cherchait “quelque chose qui serait interdit.” Walmart n’a pas tardé à réagir au coup de gueule de Kanye : “Nous avons hâte de proposer son nouvel album dans nos magasins le 22 novembre. Nous n'avons pas rejeté l'illustration de la pochette et elle ne nous a pas été présentée.” Finalement, le rappeur a gardé sa pochette controversée qui est toujours présente sur les plateformes de streaming, mais floutée.

Toutes les pochettes de “MBDTF” ont une histoire bien précise, et sortie des cerveaux malades de Condo et West. Parmi elles, deux font écho à un univers shakespearien (avec la présence d’une couronne et d’une épée), dramaturge auquel Yeezy s’était comparé en 2013. La troisième cover n’est autre qu’un portrait du rappeur largement inspiré du cubisme. Pour finir, on retrouve une ballerine en train de porter un toast, inspiré des lyrics du refrain de Runaway en featuring avec Pusha T (“let's have a toast for the douchebags / Portons un toast aux connards”). Kanye West a prolongé l’idée originale de George Condo pour le clip du morceau. Et comme Yeezy ne fait jamais les choses à moitié, ça dure 33 minutes.

Considéré comme l'un des albums les plus chers à produire de tous les temps, “My Beautiful Dark Twisted Fantasy” est entré au Panthéon de la musique. Aujourd’hui, c’est bien la cover floutée que l’on retrouve sur les plateformes de streaming et non les cinq originales. Elles restent la preuve que la vision de Kanye West pour sa musique est totale et que, quoi qu’il arrive, il saura toujours faire parler de lui, d’une manière ou d’une autre.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS