Childish Gambino accusé de plagiat par un rappeur new-yorkais

Bad buzz pour celui qui vient d’annoncer un concert au Zénith de Paris le 30 octobre prochain ?

Copie conforme. Il y a actuellement autour de Childish Gambino tellement d’enthousiasme qu’on se dit qu'on n'a aujourd'hui même plus vraiment le choix de le trouver autrement que génial. Pourtant, l’Américain reste un être humain. Autrement dit, il commet des erreurs. La preuve : depuis hier, il est accusé de plagiat par le rappeur new-yorkais Jase Harley, auteur d'un American Pharaoh, il faut bien l’avouer, assez semblable à l’énorme This Is America de Childish Gambino.

Dossier classé. Fam Rothstein, coproductrice du clip, n’a pas tardé à dégainer : elle affirme bosser sur ce titre depuis trois ans et avoir des fichiers Pro Tools pour le prouver. Qu’elle se rassure : Jase Harley se dit avant tout flatté par cet emprunt et a même publié un post Instagram pour le prouver : « Je me sens très honoré d'être reconnu et étiqueté comme l'une ou comme l'inspiration originale d'un des plus importants morceaux et d'un des plus importants clips de notre temps. » Et hop, une affaire réglée.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS