Britney Spears est-elle vraiment séquestrée mentalement par son père ?

Depuis 2008 et son internement en hôpital psychiatrique, l’interprète de “Baby One More Time” est sous la tutelle de son père. James Spears contrôle chacun de ses faits et gestes au point que sa fille a déclaré qu’elle avait peur de lui. Britney cherche désormais à s’émanciper de son paternel et ça donne lieu à un procès familial assez flippant.

Après avoir pondu certains des plus gros hits du début des années 2000, la popstar n’a jamais réussi à remonter la pente. Il y a 13 ans, elle décide soudainement de se raser le crâne devant les caméras, avant de se retrouver internée suite à une terrible dépression due au fait que trop gens ont tenté de contrôler sa vie, selon la chanteuse. Un comble puisqu'en sortant Britney se retrouve complètement dépendante de son père aux yeux de la Justice. Jusqu’à aujourd'hui, l’emprise de James Spears sur sa fille est totale : il ne la laisse ni envoyer de message, ni acheter quoi que ce soit, ni conduire, ni même aller voter.

À 38 ans, Britney Spears ne peut toujours rien faire librement. Cher, son amie de longue date, a décidé de prendre la parole il y a quelques mois : “Ils lui donnent juste assez de médicaments pour continuer à la faire travailler mais pas assez pour avoir une vie.” Plus de doute, Britney est prisonnière. C'est en tout cas devenu l'une des rumeurs les plus folles de 2020, et les réseaux sociaux l'ont évidemment massivement relayée.

Depuis que le monde est au courant de la situation scandaleuse dans laquelle se retrouve la chanteuse, ses fans (oui ils existent encore) se sont mobilisés sur Twitter en lançant le #FreeBritney. Ils scrutent chacune de ses apparitions publiques pour tenter de décrypter un message caché qui confirmerait que son père la manipule constamment. Selon l’avocat de la chanteuse, Britney soutient entièrement le mouvement #FreeBritney et confirme que tout ceci “est loin d’être une blague”.

Depuis le début de l’année, James Spears souffre à son tour de problèmes de santé et c’est donc une nouvelle tutrice professionnelle qui a pris en charge Britney, ce qui lui convient parfaitement. Logique quand on sait que son père ne la laisse prendre aucune décision concernant sa propre vie. 

James n’est pas resté sans rien faire face à toutes ces accusations et a déclaré que “tous ces théoriciens du complot n’ont rien compris, le monde n’a rien compris”. D’accord, mais si sa fille porte plainte contre lui, c’est bien qu’il y a un problème incontestable derrière tout ça. D’autant que l’un des deux fils de Britney assure avoir été frappé par son grand-père, pendant que le second lui avait recommandé “d’aller mourir” sur Instagram. Drôle d’ambiance en prévision au prochain Nöel des Spears… 

Le verdict du procès est tombé ce 11 novembre et malgré les accusations macabres et la grande mobilisation des fans, Britney Spears va rester sous la tutelle de son père. Cette décision ne devrait faire qu’empirer les problèmes non seulement pour sa vie personnelle, mais aussi pour sa carrière dans la musique, d’autant qu’elle n’a jamais réussi à faire un vrai tube depuis Womanizer en 2008. #FreeBritney

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS