Booba pas OKLM sur Instagram : son compte est définitivement supprimé

Adieu les 4,6 millions d’abonnés, au revoir les mauvaises vannes sur l’ensemble des rappeurs français et bye bye les mauvais photomontages : Booba est désormais "persona non grata" sur son réseau social préféré. Tout ça à cause de la diffusion d’une sextape de Fianso.

La blague avait peut-être duré trop longtemps : hyperactif sur le réseau Instagram depuis des années, hilarant à force d’y poster ses clashs comme en 2019 avec Kaaris défié sur des dizaines de vidéos (qu’on repassait en boucle), Booba s’est fait éjecter le jeudi 30 janvier après la publication d’une sextape de Fianso dans sa story. Une « initiative » qui n’a pas vraiment plu aux modérateurs d’Instagram pour qui il n’a « pas respecté les règles de la communauté ». Ce n’était évidemment pas la première fois que B2O dépassait la ligne rouge, mais jusque-là sa tête avait évité la guillotine. Pas cette fois. Après avoir tenté d’amadouer les patrons d’Insta dans un post avec un chaton, le jugement est tombé. Et comme on dit dans Koh Lanta, la sentence fut irrévocable. « Apparemment c'est mon dernier post, s’est exprimé le Duc. Instagram ferme mon compte définitivement à 16h. Merci pour votre soutien la piraterie n'est jamais finie. » Sur le réseau, pourtant, si.

Il faut dire que l’actualité digitale du héros de Boulbi a ces dernières semaines été plutôt chargée. Début janvier, c’est à son ancien poulain Damso qu’il s’en prenait, après que ce dernier a informé ses fans que son prochain album serait retardé à cause de sa mère dans le coma. Ce à quoi, tout en finesse, Booba répondait par une photo de son chat ausculté, cachant difficilement sa rancœur ; Damso a refusé un prolongement de contrat avec 92i pour sortir son prochain disque tout seul, comme un grand. Trois semaines plus tard, c’était à Seth Gueko de faire les frais du vengeur d’Instagram qui publiait une photo évoquant une affaire de 2013 avec un dépôt de plainte pour violence sur une jeune femme sur les Champs-Élysées. Bonne ambiance.

Retour gagnant... puis perdant. À priori, plus rien de tout cela ne sera désormais possible puisque Kopp est depuis samedi dernier introuvable sur Instagram, et ce même s’il a tenté de recréer un compte dans la foulée avec, dans le même temps, le record du tweet français le plus populaire (qui appartenait précédemment à PNL). Les quelque 188 000 likes n’auront pas suffi, Booba s’est fait éjecter une seconde fois d’Instagram et demeure, pour l’heure, discret sur la suite à donner à tout cela.

Pour suivre les aventures du Duc, il faudra donc se donner rendez-vous sur Twitter où il possède une solide fanbase de 4,8 millions de followers, soit 2,5 fois la population de Paris (ou 42 fois celle de Boulogne, pour les puristes).

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS