Avec cette machine, il est désormais possible de graver ses vinyles à la maison

Deux ans après avoir teasé son invention, la marque Phonocut vient d’annoncer la commercialisation de sa platine vinyle d’un nouveau genre. Reste simplement à craquer son compte Bitcoin pour l'obtenir.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Phonocut a le sens du timing. Deux ans après avoir lancé une campagne de financement participatif, la marque autrichienne vient enfin d'annoncer la commercialisation de sa machine : un appareil permettant de graver soi-même ses propres vinyles, à partir d'un simple fichier audio - un bruit quotidien, un dialogue ou tout simplement une chanson appréciée. Soit l'occasion rêvée d'occuper intelligemment ces longues soirées confinées qui débutent dès 18h depuis quelques semaines.

La liberté, comme souvent, a malheureusement un coût : 3300 dollars l'appareil, plus 10 dollars pour l'achat d'un vinyle vierge. À ce prix là, mieux vaut donc savoir à l’avance ce que l’on souhaite graver sur la galette. Parce que c'est bien beau d'enregistrer vos fameux monologues, là, entonnés seuls chez vous, mais pas sûr que vous ayez envie de les réécouter une fois dans le « monde d’après ». D'autant plus qu'il existe désormais une platine portable permettant d'écouter ses vinyles partout : ce serait dommage de ne pas profiter de cette invention pour enregistrer sur vinyle les compilations dont vous avez toujours rêvées.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS