Attention : Cigarettes After Sex peut provoquer une forte dépendance

En quelques singles, les Américains aux ballades romantiques enfumées ont réussi à se glisser dans les playlists nocturnes de millions de romantiques, sans même passer par la case label.

Besoin de personne. En écoutant Tame Impala et en laissant YouTube jouer au DJ, il est hautement probable que le moteur de recommandations vous entraîne tôt ou tard dans les draps de Cigarettes After Sex. Le deuxième EP du groupe, basé à Brooklyn, était sorti en 2012 et avait déjà marqué les esprits avec son Nothing’s Gonna Hurt You Baby, ballade tendre qui rappelait en un éclair le coup de génie des xx des débuts. Magnéto.

Le titre à 15 millions de clics. Trois ans plus tard, le titre Affection, enregistré en 2015 à Brooklyn, a servi de doudou sonore plus de 15 millions de fois et a certainement plus d’une fois fait office de carte postale avec ses textes romantiques sans filtres. Tout comme Dan Bejar de Destroyer enregistre ses voix allongées, Cigarettes After Sex semble opter pour le chuchotement à l’horizontal et ressuscite la douceur de Cocteau Twins. Partout, les concerts affichent complets et ce sans que le public ait pu mettre la main sur le moindre album.

À consommer sans modération. Le label Partisan, filiale de Pias, a lui aussi succombé et publiera leur premier album en 2017. Accueilli à bras ouverts par les fans déjà accros, le premier extrait K annonce la couleur : pas de paquet neutre pour Cigarette After Sex, les dépressifs du monde entier devraient trouver en lui un ami pour les longues nuits.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS