10 groupes à ne pas rater aux Bars en Trans

Du 6 au 9 décembre à Rennes, le festival Bars en Trans revient avec une programmation gargantuesque de 130 groupes éparpillés sur 15 lieux différents. Comment faire les bons choix, qui éviter et qui cocher sur son agenda ? On vous dit tout.

Les Bars en Trans ce sont quatre jours de concerts et d'apéros dans les bars (mais pas que) de la ville. En place depuis 1994, le festival fait jouer une bonne centaine de groupes chaque année et mélange tous les styles, allant du rock à l'électro, en passant par le rap. Bref, c'est le genre d'évènement où il faut faire son programme en amont pour ne pas se retrouver sur le carreau. Pour vous aider à faire vos choix, on en a déjà sélectionné 10. 

Ramó. Avec son premier EP « Tout Ira Bien », le jeune Français impose son style floral et tropical sans forcer. Une plongée dans un monde mystique presque enfantin.

LAAKE. Laake est un mélange de piano et d’électro, des boucles minimales, la subtilité d’un instrument et la puissance de la musique électronique. En fait, il a inventé un style : la techno-piano. LAAKE vient de sortir le clip pour le titre Melancholia issu de son EP "Piaano". 

Noir Boye George. La tristesse de Metz et de ses alentours, les faits divers glauques et une musique dite de dégénéré qui sublime une vie pas toujours marrante. Noir Boy George est l’espoir du désespoir. 

Pierre Kwenders. Originaire de Kinshasa (République Démocratique du Congo) et installé au Québec, Pierre Kwenders mélange plein d’influences pour un résultat à la fois sombre, dansant et house. Une fusion des styles. 

TAUR. À 31 ans, TAUR a enfin décidé de s’assumer et de faire sa musique. Résultat, il réalise des morceaux « acérés, précis et sensibles. J'essaie de faire un truc ultra pop et ciselé, presque mathématique, alors que de l'autre côté mes chansons sont à fleur de peau avec des paroles sombres », nous racontait le Français dans une interview. 

Miel de Montagne. Ah, Miel de Montagne, aka le Mac DeMarco français, sera présent pour faire le show. Artiste total, Miel de Montagne est aussi le petit frère de Philippe Katerine. Deux bonnes comparaisons, non ?

Oh Mu. Elle vient de Suisse, elle a 24 ans et propage des ondes positives avec une musique à la fois pop et expérimentale. La jeune artiste vient de sortir le clip de son morceau Jeunes Oubliés où elle montre des photos de son adolescence entre ennuie, érrance et fête. 

Pollux. Rien à voir avec le chien du Manège Enchanté. Pollux est un rappeur originaire de Lille et il balance des punchlines à la manière d’un Alpha Wann et d'un MC Jean Gab’1. Rien à voir donc. 

Dani Terreur. Un côté Bashung, une gueule de beau gosse et des chansons à texte dans la pure tradition française. Dani Terreur est le vieux rockeur jeune. 

Pion. Pour résumer, Pion, c’est comme un étrange tourbillon psychédélique où se téléscopent rock sci-fi et folk du futur. Pour info, le trio (Louis Delorme, François Devulder et Charles Templier) est formé des ex-membres de Blind Digital Citizen. Ça promet. 

Billetterie et infos sur le site officiel du festival ici

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS